En 1993, un raid Sabbat/Garou sur la ville est venu faucher plusieurs des ''Elders'' de la ville. Nous sommes vingts plus tard et la ville se reconstruit toujours. Il y a logiquement de la place pour tout le monde...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Corneja Andres [Toréador]

Aller en bas 
AuteurMessage
Corneja Andres

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Corneja Andres [Toréador]   Mer 12 Juin - 4:02

Nom : Corneja (Se prononce Cornerra ou Corneha) Andres
Age : 8 ans / 20 ans de vie sociale / 20 ans de non-conscience / 152 ans de torpeur
Génération : 8e
Clan : Toréador
Nature : Survivante
Attitude : passionnée

Expérience : 0

Santé :
O Contusion
O Blessure légère -1
O Blessure moyenne -1
O Blessure grave -2
O Handicap -2
O Infirmité -5
O Incapacité

Humanité
•••••••

Volonté
•••••

Points de Sang
(15 / 15)

Atouts :
- Capacités prophétiques (3)
- Chef naturel (1 pts)

Handicap :
- Petite taille (1 pts)
- Enfant (3 pts)
- Amnésie (1 pts)
- Claustrophobie (2 pts)






-----------------------------------------------ATTRIBUTS-----------------------------------------------
Force
Dextérité ••••
Vigueur ••
Charisme ••••
Manipulation •••
Apparence •••
Perception •••
Intelligence •••
Astuce ••





-----------------------------------------------CAPACITES-----------------------------------------------


Talents :

Athlétisme
Bagarre
Commandement
Empathie ••
Expression
Esquive
Expérience de la rue
Subterfuge ••
Vigilance ••••

Compétences :
Arme à feu
Artisanat ••••
Étiquette •••
Furtivité ••
Mélée
Survie ••

Connaissances :
Investigation ••
Langue ••
Politique





-----------------------------------------------AVANTAGES-----------------------------------------------


Historiques :

Génération : •••••
Servant :

Disciplines :
Augure
Célérité
Présence
Domination

Vertus :
Conscience •••
Contrôle de Soi •••
Courage••••





-----------------------------------------------BACKGROUND-----------------------------------------------


Apparence :
Corneja est de race hispanique.  Elle a de longs cheveux soyeux couleur de l'ébène qui ondule dans son dos et invite à la caresse.  Sa peau est couleur du cuivre et ses yeux aux riches teintes de chocolat semble intelligents et porte sur le monde un regard tout à la fois rêveur et implacable.  Elle a tout du petit ange de 8 ans et il est difficile de lui refuser quoi que ses soit.  On pourrait lui donner le Bon Dieu sans confession.  Toujours tirer à quatre épingles, si son physique est beau et mignon, c'est surtout ce que la Corneille dégage qui inspire et chavire.  Lorsqu'elle entre dans une pièce, elles attirent les regards et sa présence semble dominer subtilement les courants influents entre les gens.  Elle ne sort jamais sans porter au moins quelque une de ses créations, que se soit en collier, boucle d'oreille, bracelet, accessoire pour les cheveux ou ceinture, ses bijoux étincelles.

Psychologie : Corneja ne supporte pas d'être enfermé quelque part, surtout si l'espace est étroite.  Elle n'attache pas tellement d'importance à ses premiers souvenirs conscients si ce n'est à ce détail près.  Cependant, ce sont surtout ses années d'errance et d'instinct animal qu'elle fuit et regrette le plus.  Elle est un être foncièrement accès sur la survie, mais la survie de son esprit tout autant que celle de son corps physique lui sont extrêmement importante.  C'est pour cette raison qu'elle vit aussi pleinement ses passions, les bijoux entre autres choses, mais aussi l'art en générale.  De même, à son sens, c'est la Camarilla qui a sauvé son esprit de l'animal qu'elle était devenue à force d'instinct et c'est donc avec passion qu'elle sert cette secte.  Elle n'attache pas beaucoup d'importance à l'unité de clan ou à son appartenance.  Elle suivra son ou sa primogène, car c'est ainsi que fonctionne la Camarilla, mais ses seules véritables allégeances sont à l'essence de la Camarilla et à sa survie propre.  Bien sûr, entre sa vie à elle et la Camarilla, sa propre survie prendra le pas, mais jamais sa survie physique n'aura préséance sur celle de son esprit.

Histoire : les premiers souvenirs conscients de l'Hispanique sont d'ouvrir les yeux sur le noir total, l'odeur de terre humide, de bois et surtout, de se retrouver prisonière d'un caisson exigu.  Puis, une pensée fait surface et génère la panique dans son être... c'est un cercueil.  Comment et pourquoi elle le sait... aucune idée ne lui vient.  Elle le sait, tout simplement.  Puis son esprit bas en retraite et la panique prend toute la place.  Elle gratte avec ses ongles jusqu'à sortir de terre.... malheureusement, le temps qu'elle y parvienne, le matin est arrivé.  Une boule de lumière rougeâtre la brûle dès sa sortie... Del Sol est devenue son ennemie.  Elle ne sait pourquoi, mais c'est ainsi.  La panique toujours dans son esprit, elle se laisse glisser à nouveau au font du trou et semble perdre connaissance ou s'endormir.

Elle s'éveille à nouveau alors que la douce nuit, sa fraicheur et ses ténèbres bienveillantes caressent à nouveau la terre.  Cependant, cette fois, c'est une faim dévorante qui l'appelle et l'éveille.  Elle doit manger et plus rien d'autre ne compte.  L'instinct prend possession de son corps et en chasse son esprit.  Pour deux décennies, elle ne sera plus qu'instinct.  Elle décimera le petit village où elle était enterrée.  Homme, femme, enfant, avec d'autres vampires qui surgissent du sol comme elle, il ne restera rien de vivant à cet endroit.  Mais la nouvelle vampire ne gardera que des souvenirs flous de ses deux décennies.  Comme un rêve, ou une sorte de cauchemar dont les souvenirs s'éparpillent dès qu'on tente de les retrouver.

C'est en 1839 qu'elle arrivera finalement dans les abords d'Hudson, une ville qui était alors Camarillienne.  Cette ville est dirigée par le Prince Viktor Andres.  Une épidémie est en train de décimer la population humaine de la ville et le Prince à fort à faire pour trouver ce qui propage la maladie.  Cependant, alors qu'il enquête aux limites de son territoire, une étrange vision s'offre à lui.  Une qu'il n’oubliera jamais jusqu'à sa mort.  Une enfant, magnifique malgré la poussière, les vêtements en loques et les cheveux défaits.  Une enfant aux yeux qui le fascine et le séduit dès le premier regard.  Son coeur est alors capturé et offert tout à la fois.  Son destin se lie en un clignement de paupière à celui de cette étrange et fascinante enfant-immortelle.  Il devrait normalement la tuer, elle est un bris évident de la mascarade, mais il ne peut s'y résoudre.

Pour la non-morte, voilà quelque temps déjà que d'étrange vision et sentiment de changement l'on sortit de sa vie animale, de sa faim.  Sa conscience a refait surface petit à petit au fils des derniers mois.  Elle n'a pas retrouvé ses souvenirs, mais elle se comporte de nouveau comme un être pensant, avec une conscience et un intellect.  Elle sait, les signes lui parlent désormais, que son destin se jouera bientôt.  Ses pieds la mènent vers ce destin.  Et la rencontre la chavire, comme si la gravité avait changé.  Cet homme l'appelle et la séduit.  Elle ne vivra plus que pour lui jusqu'à sa capture 20 ans plus tard.

Il l'emmène chez lui et pendant 5 ans, la cache et l'instruit sur ce qu'elle doit savoir pour vivre, survivre et prospérer dans la société vampirique camarillienne.  L'étiquette, la politique, un peu de tout ce qui pourrait faire d'elle un être utile aussi à son poste.  Il a l'espoir d'en faire sa maitresse des harpies, mais aussi son espionne, sa "main noire".  Elle apprend bien, et vite aussi.  Bien des choses semblent surtout ressurgir d'un passé qui lui la fuit toujours.  Viktor est de plus en plus convaincu qu'elle a dû être la fille d'un bourgeois ou même de petites noblesses au moins, mais le temps manque pour trouver, et de plus, elle n'a aucun désir de chercher ni de savoir.  Elle est simplement heureuse de vivre avec lui désormais.

5 ans passent, et alors il commence à la sortir, à lui montrer le monde extérieur et elle apprend à se fondre parmi les humains.  Il n'est pas encore question de la sortir dans le monde vampirique cependant.  Seulement quelque incursion de plus en plus nombreuse dans le monde des mortels.  Il lui apprend aussi, en secret, la Domination.  Bien peu, juste un soupçon, mais assez pour en faire un bon atout.  Il sait qu'elle n'est pas de son clan.  Elle as déjà développer la célérité et les Ventrues ne possède pas se don.  Malgré tout, elle est son infante presque en tout point.  Et elle a bu de son sang par trois fois déjà.  Elle lui est soumise complètement.  

Puis il découvre son clan et elle aussi.  Tous deux se promenaient dans le quartier bourgeois et en passant devant une petite bijouterie artisanale et raffinée, elle se perd.  Le scintillement d'un collier, ses courbes, l'agencement des couleurs, la qualité du travail d'orfèvre... il l'attire dans une sorte de danse infime.  Comme si elle pouvait voir plus loin que le bijou, comme si l'art qui a participé à la création du bijou l'interpelle.  Elle cherche en sa création, en ce qu'elle voit la perfection.  Elle ne la trouve finalement pas, mais le voyage que le simple bijou lui a fait vivre en elle-même et dans l'Art la désigne irrémédiablement comme une toréador.

Le prince la présente alors à la primogène pour qu'elle aide à son éducation, mais cette dernière la confiera finalement à quelque nouveau-né tout juste libéré.  Elle n'a aucune confiance en cette presque infante du prince, et avec raison.   Elle est totalement fidèle à son prince.  En parallèle, le prince continue de parfaire son éducation, et 10 ans après être arrivé à Huston, au Texas, celle que Viktor a baptisée Corneja, le mot pour corneille en Espagnole, est finalement prête à faire son entrée dans la société camarillienne comme sa protégée.  Pas encore libéré, il planifie encore 15 ans à la formée avant de la considérer prête.  Néanmoins, elle lui rend déjà énormément de service en 10 ans.  Personne ne se méfie complètement d'elle, elle séduit les plus réticents de ses ennemies et fait même de plusieurs ses alliées d'un regard ou d'une parole au bon endroit.  Ses dons de prophétie lui sont aussi très utiles.

Malheureusement, ils n'empêcheront pas la guerre contre la Sabbat, et des justicar ne sont pas comme de simple vampire.  Elle est trop jeune pour leur être jeté en pâture et son charisme ne servirait pas contre des vampires tels que les Juges de la Camarilla.  Finalement, faute d'appuis, la guerre prend de l'ampleur.  Corneja essaie de son mieux d'assister son "Sir" et amoureux.  C'est cependant une ennemie de l'intérieur qui met fin à l'histoire entre Viktor et Corneja.  D'un coup de pieu presque manqué, il paralyse la jeune apprentie du prince.  Alors que ce dernier est occupé ailleurs, le Nosfératu tient enfin sa vengeance.  Il ne désire pas la mort de l'Hispanique cependant, seulement s'en servir pour faire chanter le prince une fois la guerre terminer.  Il envoie donc le coffre dans lequel il a mis l'enfant non morte dans l'un de ses sanctuaires de Chicago.  Malheureusement, il est tué quelques jours seulement après avoir envoyé sa goule faire la besogne.  La goule est aussi tuée en revenant, après avoir caché le coffre dans la maison.

152 ans, ou presque, passeront pour le monde extérieur alors que Corneja plonge dans une longue torpeur.  C'est une femme, venant juste d'acheter une nouvelle maison et désirant la rénovée qui découvrira le coffre.  La curiosité la poussant, elle ouvrira le coffre alors que le soir vient de tombée et que le soleil a disparu à l'horizon.  Dans le fond du coffre, la plus belle poupée qu'elle n'a jamais vue.  Les larmes lui montent aux yeux en pensant à sa fille, morte née, qui aurait eu le même âge.  Elle ne peut plus avoir d'enfant, l'accouchement s’est mal déroulé, son mari est mort 1 an plus tôt dans un accident, elle est seule et la vue de cette enfant la chavire.  Un étrange manche de bois semble dépassé de sa poitrine et sans trop réfléchir, la femme l'effleure.  Et là... des yeux aux magnifiques reflets chocolat s'ouvrent et plonge dans les siens.  Dominée, charmée, elle retire complètement le pieu et se laisse mordre.  Elle boit ensuite le sang offert par le petit ange.  Elle deviendra sa goule et sa mère.

Corneja et sa nouvelle mère passèrent la nuit à discuter.  L'enfant devait tout savoir sur sa nouvelle goule et s'assuré de sa fidélité.  De même, elle apréciait aussi les humains, pour leur créativité, leur différence et leurs inovation.  La femme était gentille et généreuse, elle semblait éveillé une sorte d'écho, et de la sympathie chez la vampire.  Sa vie n'avait pas été facile, mais elle semblait, comme Corneja, être une battante.  Son enfance avait été relativement normale, intelligence, cependant, et petite pour son âge, elle avait été intimidé et raillé souvent.  Cependant, elle avait su se faire de bon amis malgré tout.  Le secondaire avait resemblé au primaire, si ce n'est qu'elle avait dévelloper un véritable goût pour le dessins et les arts.  Elle avait voulus aller étudier à l'université, mais la mort de sa mère l'avait dévié de ses projets.  Puis, elle avait rencontré Damien, l'homme de sa vie.  Elle avait terminer finalement le cégep tout en le fréquentant.  Il avait fait sa proposition voilà maintenant 9 ans.  Et quelque mois après, elle découvrait qu'elle attendait un enfant.  Leur bonheur semblait complet.  Pendant sa grossesse, Eileen termina son années à l'université.   La grossesse fut très difficile cependant, elle fit de la pré-éclampsie, et elle eu des nausée matin et soir, même après les premiers mois.  Elle vit arrivé la fin de l'années scolaire avec délivrance, son terme approchait aussi.  Et étrangement, le bébé semblait bouger de moins en moins.

1 mois avant le terme, les contraction se déclanchèrent.  Elle était seule à la maison et elle ne se senti pas la force de se rendre par ses propres moyens.  Damien travaillait et elle ne réussi pas à le rejoindre.  Elle appela l'ambulance et fut transporter à l'hôpital.  Le travail commença, mais les médecin semblait sombre.  On décida finalement de lui faire une césarienne d'urgence.  Cependant, lorsqu'il sortir la fillette, que Eileen aurait prénomée Kaylee, elle ne fit aucun bruit, ne respira pas, ni ne bougea.  On refusa de lui montrer sa fille et on la regarda avec tristesse et compassion.  

Son fiancé n'était pas encore arrivé, mais il entra dans la chambre quelque minutes plus tard, la mine sombre.  On venait de l'informer.  Les deux amoureux pleurèrent la mort de leur enfant.  Cependant, ce n'était pas tout.  Une autre nouvelle arriva, bien malheureuse.  Eileen ne pourrait plus enfanter, à cause d'une malformation de son utérus qu'on n'avait pas diagnostiqué plus tôt, il lui serait impssible de mener ses enfants à terme.  Pour s'éviter un chagrin inutile, il vallait mieux renoncé à avoir des enfants.

Le chagrin prit presque toute la place pendant 2 ans dans leur vie.  Eileen fut suivins pour dépression post-partum.  Plus rien n'avait de sens, et la vie semblait avoir perdu toute saveur.  Seul Damien semblait en mesure de la sortir de son apathie.  Peu à peu, le chagrin se fit plus distant, et le couple guérit, mais jamais n'oublia.  Seulement, ce ne fut pas la seule catastrophe.  2 fois encore, malgré les précaution des médecins, Eileen tomba de nouveau enceinte et perdit ses enfants, un petit garçon et une autre petite fille.  Elle ne les mena même pas à la moitié de sa grossesse.  

L'impossibilité d'avoir un enfant devint comme une blessure à vif pour Eileen qui aimait tant les enfants, et pour son amoureux aussi qui aurait rêver de voir leur amour concrétisé ainsi.  6 ans passèrent et alors que Damien revenait tard d'une soirée avec des amis en ville, un chauffard ivre brula une rouge et emboutis sa voiture.  Damien mourut sur le coup et laissa Eileen dans le deuil.   La jeune femme quitta la floride à ce moment-là, laissant tout derrière elle, la famille de son mari, son propre père, tout ce qui lui rappelait à la fois ses souffrances et ses années de bonheur et vint s'installé à Chicago, dans la banlieu, où elle décida de rénové de vielle maison pour les revendres.   Elle voulait restoré ses maisons, se patrimoines, en quelque sorte, palié à son manque de maternité en redonnant vie à de vielle bâtisse.

C'est ainsi qu'elle découvrit Corneja, dans la première maison qu'elle avait acheter.

La nuit s'acheva et Corneja domina la mortelle afin qu'elle ne parle pas d'elle, et surtout pour tranquillement l'emmener à vouloir l'adopter.  Elle lui racontat une partie de son histoire, ce qu'elle était et ce que Eileen deviendrait en buvant son sang.  Le lien était déjà formé cependant, et la Toréadore n'eut pas besoin de beaucoup de persuations ou de domination.  Eileen acceptat d'emblée, elle serait mère éternellement maintenant, comme une revenche sur son passé.  Elle trouverait un nouvel amour, dans quelque années, pour "élevé" Corneja avec lui, pour retrouver un bonheur que le destin lui avait enlever petit à petit.  Elle était prête à ne pas revoir ses parents, à déménagée souvent, à mentir.  Elle voulait tellement un enfant, qu'il fut facile d'en faire sa serviteure.

La nuit suivante, la vampire fut éveller pas sa nouvelle goule à qui elle fit boire un peu de sang à nouveau.  Elle décida de ne pas la dominé cette fois cependant.  Elle préférait les serviteurs qui avait leur volonté propre, mais qui était cependant fidèle, que des marionettes incapable de pensée.   Et Eileen avait une personalité qui lui plaisait, artiste, généreuse, intelligence et déterminé à reconquir un bonheur qui l'avait fuit.  

Et ainsi, Corneja se décida à trouver l'Élisée et à s'y présentée avec sa goule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Corneja Andres [Toréador]   Mer 12 Juin - 21:50

Heu Salut! Re-bienvenue dans les ténèbres. Je voudrais savoir comment domination c'est retrouver dans tes disciplines, (coût en Freebie ou points de constructions) car il te fraudais au moins un mentor ventrue ou le mérite;



Discipline additionnelle5[Guide to the Camarilla (2302) p79]
Additional disicpline
   Vous pouvez prendre une autre discipline comme si elle était de clan.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corneja Andres

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Re: Corneja Andres [Toréador]   Jeu 13 Juin - 1:22

Ah... j'ai importé mon personnage d'un autre endroit suite à l'offre de Mnemonia, et il ne prenait pas encore en compte ce mérite.  Je l'avais payé avec des point de freebie je crois.  Et mon perso as eu un mentor Ventru.



**************

Atouts :
- Capacités prophétiques (3)
-
Discipline additionnelle (5 pts)
- Chef naturel (1 pts)


Handicap : 7 pts

Reste : 7-1 + 15pts bonis = 16 freebies

Dépense :

Expérience de la rues (1) : 2pts
Artisanat (4): 8 pts
Servant (1): 1 pts
Domination (1) : 7pts 5pts


***************

Mais à la place je vais effectivement prendre le mérite discipline additionnel.

Sauf que j'arrive pas à éditer ma fiche... étrangement ca me parle de liens que j'ai pas le droit de poster.  Je comprend pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Corneja Andres [Toréador]   Jeu 13 Juin - 10:07

ben comme je disait avec l'explicitation d'un mentor et en te mettant au moins 1 point en mentor se serai l'équivalent de prendre le mérite, mais tu ne monterais pas domination comme une discipline de clan. study


Je n'haïssais pas les capacités prophétiques, ça donnai de l'eau à mon moulin. Dit moi se que tu préfère...

1 pts en Historique ou 5 en mérites.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corneja Andres

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Re: Corneja Andres [Toréador]   Jeu 13 Juin - 23:36

Je metterais le mentor, mais avec mon historique, mon personnage ne sais pas s'il est vivant ou non par contre.... mais j'aimerais bien le revoir un jour ^^ C'est un personnage que j'ai trouvé qui est officiel dans un historique de white wolf.  Faudrais que je vous retrouve le site, mais ça devrais être faisable.

Atouts :
- Capacités prophétiques (3)
-
Discipline additionnelle (5 pts)
- Chef naturel (1 pts)


Handicap : 7 pts

Reste : 7-1 + 15pts bonis = 16 freebies

Dépense :

Expérience de la rues (1) : 2pts
Artisanat (4): 8 pts
Servant (1): 1 pts
Domination (1) : 7pts
Mentors (2) : 2 pts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corneja Andres

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Re: Corneja Andres [Toréador]   Ven 14 Juin - 0:41

Bon, je ne trouve plus l'histoire de Andres, alors je vais peut-être essayer de trouver autre chose qui fonctionne, parce qu'il semblerait que c'était des joueurs qui l'avait inventé et ça ne semble plus exister, sur les sites officiels, c'est une autre timeline qui semble officiel.

Je le garde quand même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélétésia
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Corneja Andres [Toréador]   Ven 14 Juin - 4:05

Pkoi pas, mais je le fais à ma façons. Very Happy Approuvé!! je prend la suite de ce que tu a écrit à moins que tu veuille que ça parte d'un autre endroits que chez-vous. Oh et en accord avec se que tu y a ecrit tu est ''full of blood''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corneja Andres

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Re: Corneja Andres [Toréador]   Ven 14 Juin - 6:14

Super ! Merci, bah, oui je pourrais partir de chez moi, je fais des recherches pour trouvé l'élysium et me présenté au Prince de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corneja Andres [Toréador]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corneja Andres [Toréador]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Mascarade : La 13e Lame :: Hors-Jeu :: Personnages-
Sauter vers: