En 1993, un raid Sabbat/Garou sur la ville est venu faucher plusieurs des ''Elders'' de la ville. Nous sommes vingts plus tard et la ville se reconstruit toujours. Il y a logiquement de la place pour tout le monde...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Tremeres

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélétésia
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Les Tremeres   Mar 11 Juin - 2:04

Qu'ils soient craints, considérés avec défiance, respectés, les vampires reclus du Clan Tremere ne laissent jamais indifférents. Ceux qui ont entendu parler des réalisations de ce clan sont invariablement méfiants, et avec raison : les Sorcieurs portent bien leur nom. Par leurs propres artifices, les Tremeres ont développé une forme de sorcellerie vampirique qui, associée à des rituels et des sorts, est aussi puissante, sinon d'avantage, que tout autre pouvoir du Sang. Ajouté à la hiérarchie rigide du clan et à l'ambition dévorante commune parmi les Sorciers, ce pouvoir est un problème crucial pour ceux qui savent ce dont les Tremeres sont capables.
Selon certains ouvrages de vampires, les Tremeres ont formé un clan très récemment, selon les standards des immortels. La légendre raconte que, durant le Moyen-Âge, une cabale de magiciens humains a entrepris un grand rituel sur le corps inconscient d'un Antédiluvien, et en a retiré le don de vampirisme. La guerre s'en suivit rapidement, le clan nouvellement créé fut assailli de toutes parts par les autres vampires fous de rage. Mais les Tremeres sont avant tout des survivants. Ayant perdu leur magie humaine, ils ont réussi à modifier leurs rituels et leurs sortilèges pour utiliser le pouvoir de leur vitae. Ces compétences magiques, à présent pratiquées dans le cadre de la discipline de Thaumaturgie, ont assuré une place aux Tremeres parmi les vampires.
Les Sorciers participent volontiers au jeu de la diplomatie et des intrigues avec leurs nouveaux frères. Cependant, toutes leurs actions sont marquées par la paranoïa, car ils savent que les anciens de pas moins de clans les tiennent redevables d'une terrible dette qui doit être à présent payée. De ce fait, les Tremeres recherchent toutes les alliances, et s'efforcent toujours d'améliorer leur maîtrise de la magie. C'est le prix de leur survie. Les infants du Clan Tremere sont par conséquent les plus encadrés et les mieux éduqués de tous les Caïnites ; rares sont ceux qui croisent les sorciers morts-vivants et en réchappent indemnes.
Les Tremeres sont des vampires du Vieux Monde, mais ont essaimé à travers toute la Terre. Le siège du pouvoir se trouve à Vienne, où les anciens Tremeres se réunissent en conseil et discutent de l'avenir du clan. Mais de nombreuses autres grandes villes à travers le globe accueillent des "fondations", des maisons très bien défendues, qui sont à la fois des universités, des monastères et des forteresses. Les Sorciers s'y rassemblent pour échanger des informations et étudier leur sorcellerie vampirique, à l'abri du regard de leurs rivaux.

Surnom : Sorciers.
Sectes : Les Tremeres furent plus qu'heureux de rejoindre la Camarilla naissante, et ils s'y sont rapidement rendus indispensables. En fait, les Tremeres sont l'un des piliers de la secte. Ils ont un grand intérêt à garder une Camarilla forte, bien sûr : avec leurs ennemis honnis, les Tzimisces, qui envoient les suppôts du Sabbat sur tout Tremere découvert, les Sorciers ont besoin d'alliés. Et avec le pouvoir magique conséquent qu'ils lui offrent, la Camarilla est heureuse de leur procurer le soutien dont ils ont besoin. Sous la protection de la Camarilla, les Tremeres sont libres de poursuivre les études des arcanes qu'ils aiment tant.
Apparence : Les sorciers tremeres sont typiquement d'apparence impressionante ou sinistre. Certains préfèrent les costumes classiques, d'autres affectionnent les tenues plus anciennes, s'habillant de costumes courts des années 40, de sombres atours victoriens ou de simples cols roulés de styles heatnik. Beaucoup portent des amulettes, des charmes brodés et des symboles cabalistiques, signes de leurs connaissances. Bien que l'apparence des Sorciers puisse aller de la simplicité ascétique à l'excentricité débridée, leurs yeux brillent toujours d'une lueur de pénétration mystérieuse et d'une acuité terrifiante.
Refuge : Si les Sorciers peuvent avoir leur refuge propre (en général pourvu d'une vaste bibliothèque), le clan entretient des fondations dans chaque ville ayant une forte population tremere. Une fondation est ouverte à toutes les lignées tremeres, et absolument interdite à tous les autres vampires. Les Sorciers sont tristement célèbres pour leurs refuges très bien gardés ; quasiment tous renferment des protections magiques que même d'autres Tremeres trouveront difficiles à contourner.
Antécédents : De nombreux Tremeres se sont investis de leur vivant dans l'occultisme ou la recherche. Toutefois, une fascination pour l'inconnu est largement insuffisante pour attirer l'attention d'un Sorcier. Les membres du clan recherchent des "apprentis" de nature agressive et à l'esprit clair, et font peu de cas des illuminés du New Age et autres vaticinateurs des théories du complot. Le clan a également une tradition non-dite de sexisme, et la plupart de ses anciens sont mâles. Les acolytes tremeres sont nettement plus ouverts, et de nombreux acolytes ambitieux et opiniâtres appartiennent aujourd'hui aux deux sexes.
Création de personnage : Les Tremeres ont généralement des attributs mentaux forts et une volonté élevée : les dilettantes et les grincheux ne peuvent espérer répondre aux exigences de la sorcellerie. La plupart choisissent les connaissances en capacités primaires, mais les compétences sont également favorisées. Peu de Tremeres se spécialisent dans un domaine d'excellence, ils préfèrent une approche plus généraliste des aptitudes personnelles : après tout, un Sorcier ne peut compter sur personne si ce n'est lui-même.
Disciplines du clan : Augure, Domination, Thaumaturgie.
Faiblesses : Selon la loi du clan, tout nouveau-né tremere doit boire le sang des sept plus anciens. Tous les Tremeres ont donc au moins une étape dans le lien du sang et, de ce fait, agissent avec loyauté envers le clan (de façon à éviter une loyauté forcée). De plus, cette disposition signifie qu'un Tremere a beaucoup de difficulté à résister à la volonté de ses anciens ; la difficulté d'un jet de Domination tenté par un supérieur du clan est baissée d'un point.
Organisation : Il n'existe pas de structure plus rigide dans un autre clan. Aucun n'encadre aussi étroitement ses nouveau-nés. Et aucun n'agit avec autant d'unité que les Tremeres. Bien que les jeunes membres du clan soient à peu près libres de faire ce qu'ils veulent, ils reçoivent parfois des instructions de leurs anciens qu'ils ne peuvent ignorer. La paranoïa permet au clan de fonctionner et de rester uni.
Bien sûr, les Tremeres encouragent les réalisations individuelles à l'intérieur du groupe, y voyant une méthode darwinienne d'assurer la force du clan. avec des jeunes vampires aussi talentueux et aussi ambitieux qui coopèrent dans un clan aussi uni, il n'est pas étonnant que les Sorciers suscitent autant de haine et de jalousie.
La pyramide du pouvoir tremere compte de nombreux échelons, et chacun d'eux est divisé en sept "cercles" mystiques qu'un apprenti doit maîtriser s'il désire atteindre l'échelon suivant (et quasiment tout Tremere le désire). L'échelon le plus bas, celui d'apprenti, est réservé aux nouveau-nés. Au-dessus se trouvent les régents, qui dirigent chacun une fondation ; puis les seigneurs, dont le domaine comprend plusieurs fondations. Quarante-neuf Tremeres portent le titre de pontife, poste à grande responsabilité. Et au sommet de la pyramide se trouve le Conseil Intérieur des Sept, dont certains membres dirigent des continents entiers, et dont on murmure qu'ils sont en communication mentale constante les uns avec les autres.
Lignées : L'organisation rigide des Tremeres et l'obéissance envers les anciens offrent peu de liberté. Aucune déviation de la lignée des Tremeres n'a été autorisée à subsister jusqu'à aujourd'hui. Un petit groupe de rebelles tremeres s'est réfugié au coeur du Sabbat, mais des événements récents ont conduit à son extermination totale.
Citation : Nous sommes plus que des vampires. Nous sommes l'échelon suivant dans l'évolution caïnite. Nous dirigeons les autres s'ils nous le permettent, ou nous resterons seuls s'il le faut. Mais nous survivrons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélétésia
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Les Tremeres   Mar 11 Juin - 2:06

IDEES RECUES DES AUTRES CLANS

Assamites : Qu'en dire ? S'ils ont vaincu notre sorcellerie, nous n'avons d'autre choix que de les effacer de la surface du globe aussi rapidement que possible, ou de convaincre d'autres de le faire.
Brujahs : Le temps est cruel. Lors de notre première rencontre, les Brujahs étaient les lettrés de notre race. Aujourd'hui, ils sont dégénéré dans un bien triste état, et nous avons repris le flambeau de la connaissance de leurs mains. Ce n'est que justice, mais quel beau gâchis.
Disciples de Seth : Qu'ils soient maudits ! Toujours à prier, avec leurs yeux plissés et leur langue fourchue, et toujours à se glisser dans les coins d'ombre, avec leur éternel sourire. Mais que savent-ils ?
Gangrels : Ces bêtes feignent la loyauté, mais sont trop heureuses de nous jeter contre les Tzimisces si l'occasion se présente. Nous devons nous assurer en permanence d'être plus forts que ces hyènes qui nous rendent responsables de leurs vieilles blessures mal cicatrisées.
Giovanni : Ils ont fait des progrès impressionants dans l'Art, bien que d'une façon pervertie et limitée. Cependant, il semble que la nécrophilie soit aussi toxique pour un esprit mort-vivant que pour celui d'un vivant.
Lasombras : Malgré toute leur prétendue sophistication, leur volonté de s'associer avec les Tzimisces révèle clairement leur sauvagerie.
Malkaviens : Leurs bavardages sur leur "clairvoyance" inconnue de nous sont très vite fatigants. Mais aussi mauvais convives soient-ils, ce sont des voyants de premier ordre. Il y a un truc dans cette perception fulgurante, mais nous ne l'avons pas encore découvert.
Nosferatus : Certains tâches sont trop répugnantes même pour nous, et les Nosferatus font de parfaits laquais dans ces circonstances.
Ravnos : Ils peuvent jouer aux magiciens si ça les amuse, mais accorde-moi 10 minutes avec l'un de ces charlatans et nous verrons lequel de nos arts donne le vrai pouvoir.
Toréadors : Ils sont la cigale de la fable, nous sommes la fourmi. Ils pensent justifier leur immortalité avec leur art et leurs fêtes, mais l'hiver approche plus vite qu'ils ne le croient.
Tzimisces : Une des premières leçons que nous apprenons tous est que ces monstres du Vieux Monde ne veulent toujours rien d'autre que nous arracher la chair des os. Si c'est la chanson qu'ils aiment, nous allons voir comment ils vont danser dans leurs maisons en feu.
Ventrues : Ces créatures sont obsédées par le contrôle, mais n'ont aucune sensibilité pour les subtilités du pouvoir.
Parias : Les autres clans nous méprisent pour notre lignage, mais regarde combien de ces infants bâtards ils ont créé.
Camarilla : Une tour reste solide, même si certaines briques ont l'air décrépites.
Sabbat : Ils se croient libres ? Les imbéciles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Tremeres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Mascarade : La 13e Lame :: Hors-Jeu :: Règles et références :: Clans-
Sauter vers: