En 1993, un raid Sabbat/Garou sur la ville est venu faucher plusieurs des ''Elders'' de la ville. Nous sommes vingts plus tard et la ville se reconstruit toujours. Il y a logiquement de la place pour tout le monde...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert

Aller en bas 
AuteurMessage
Mnémonia
Admin
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Mar 11 Juin - 1:48

Gekiyaku
Mer 10 Avr - 6:01


Les docks cirés de Napoléon produisaient un craquement dans l'herbe givrée, alors qu'il contemplait la magnificence des bois dans la nuit. La température était anormalement basse pour cette période de l'année, mais il avait renoncé à comprendre le climat dans cette partie du monde. Il avait laissé son véhicule sur le bas-coté de la route de Val-Jalbert et parcourait ce qui semblait être une piste de VTT en direction des vestiges d'une cabane. Quand il eût atteint finalement son objectif, il pouvait enfin cueillir le fruit des efforts déployés au cours des dernières années. Il lui avait fallu de nombreuses heures et une somme d'argent considérable, qui était passée dans l'acquisition de dispendieux documents d'époque ainsi que la consultation de quelques voyantes, pour retrouver l'emplacement exact. Maintenant, il avait devant les yeux un rectangle de planches pétrifiées par le temps où s'était dressé jadis le campement de chasse d'un homme qui avait été maudit, il y a de ça tant d'années, par celui qui l'avait envoyé le chercher. Il parcourut la surface de long en large remarquant quelques canettes de bière et emballages quelconques - irrespectueux vestiges, beaucoup moins antiques, des derniers visiteurs. Quand, il remarqua que les planches, dans un coin, n'étaient pas du même bois que le reste, il ne s'interrogea pas davantage.

Utilisant la puissance que lui conférait son immortalité, il enfonça ses bras, d'abord au travers des planches, puis dans le sol pour y découvrir la carcasse de son protégé attitré. La vue de cette momie desséchée l'ébranla quelque peu, mais il conserva assez de pragmatisme pour évaluer la situation avec discernement. S'il le transportait jusqu'à la route, il risquait de l'endommager, ou pire, le rendre définitivement infirme avant même qu'il l'ait ramené à la vie. Il sortit son poignard sacrificiel fétiche, qu'il avait taxé à des adolescents quelques années plus tôt... Plus pour leur donner une leçon que par nécessité. Ils s'étaient pris pour des ''diabolistes'' en herbe et sacrifiaient de petits animaux dans l'espoir que Satan ou quiconque les couvre de richesse et de gloire. Pas qu'ils aient vraiment eût une chance de réussir, mais Napoléon ne tolérait pas ce genre de blasphèmes et les avait punis en conséquence.

S'entaillant grassement le poignet, il déversa le précieux liquide sur la bouche à demi ouverte du corps desséché de feu Damasse Val-Jabert. Quand il perçut les premiers signes de régénération, il referma sa plaie et attendit que la ''magie'' fasse son œuvre.

------------------------------------------------------------------


Spoiler:
 

--------------------------------------------------------------


Damasse-Val-Jalbert
Mar 23 Avr - 3:49


Un grincement lancinant et rythmique, une vision confuse, presque irréelle... Au-dessus de lui, la cime des arbres oscillait au gré du vent lui obstruant la vue de temps en temps. Au delà des nuages s'imposait la voûte céleste. Sombre, angoissante. Là, étendu à même le sol, ses muscles, ses tendons et ligaments se dénouaient peu à peu. Un frisson lui parcourut l'échine. Un lieu aux souvenirs flous revenaient hanter son esprit de façon démesurée et, peu à peu, sa mémoire d'un autre temps s'imposait par bribes ininterrompues. "J'étais mort!", se dit-il. Sa vision périphérique lui fit percevoir une ombre funeste se tenant à ses côtés. Lentement, il tourna la tête dans cette direction... une terreur sans nom l'envahit! Son regard se porta d'abord sur ce visage inconnu qui l'observait avec une intensité telle, qu'il en fût troublé au plus haut point. Qui était-il? Pourquoi lui, Damasse Val-jalbert, se retrouvait-il encore de ce monde? Tellement de questions se bousculaient dans son esprit encore endormi par le temps.

Damasse vint pour émettre un cri d'effroi, mais aucun son ne sortit de sa bouche entrouverte. L'étranger s'approcha de lui. Il eût l'impression qu'il ne marchait pas, mais se laissait glisser vers lui...

---------------------------


Gekiyaku
Dim 12 Mai - 7:45


Une chanson un aux sonorités westerns jouait en boucle dans les haut-parleurs du véhicule récréationnel qui filait au sud sur la 155 depuis bientôt 90 minutes. Il roulait les phares éteints car sa transformation l'avait accablé de la tare de distinguer toute lumière opaque comme les ténèbres et vice versa. En regardant le grand blond prostré derrière lui, Napoléon espérait que le pire était passé. Le faire monter dans le VR n'avait pas été une mince affaire. À l'instar d'un nouveau-né, c'était en pleurs, criant et donnant des coups dans l'air que Damasse accueillit son retour dans le monde des vivants. C'est finalement en le tenant par la nuque, le levant de terre d'une seule main, qu'il l'avait fait monter à bord et avait décollé pour faire un maximum de chemin avant l'aube. Il savait qu'il aurait le temps de dépasser La Tuque avant l'aube et après, il aurait l'embarras du choix pour trouver une halte routière ou une une piste de chasse pour s'y stationner pour la journée. Il se risqua à entamer un petit dialogue avec son passager. Il baissa le volume de la radio et s’éclaircît la voix pour enfin essayer l'accent du Canadien français qu'il avait pratiqué.

- "Hey! T'est t'y correcte toé là, là! Commence par t'mettre les vêtements qui sont dans l’armoére à drette. Tu vas faire ben moins simple une fois habillé! Si y'a queq'chose que j'peux faire pour t'accommoder, le plus raisonnablement possible, t'as rien qu'à l'dire bonhomme!"





Il espérait qu'il ne venait pas de débiter du charabia, mais, bien qu'il fut un maître en linguistique parlant plus de six langages, l'utilisation correcte du joual lui échappait parfois. Il reporta toute son attention sur la route, quand les phares d'une automobile qui venait dans l'autre sens apparurent alors qu'il s’engageait sur le ''Bypass de La Tuque''. Complètement aveuglé un court instant, il percevait les coups de klaxon désapprobateur de l'autre conducteur et se guida au senti de la vibration des roues à l'approche de l’accotement. Le Lassombra d'expérience savait qu'il ferait bien de trouver un abri pour la journée s'il ne voulait pas avoir à discuter du pourquoi il conduisait les phares éteints avec un agent de la Sûreté du Québec.

------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
--------------------------------------------------------------

Damasse-Val-Jalbert
Lun 3 Juin - 12:41


Installé dans ce bizarre de véhicule, Damasse se sentait perdu et quelque peu troublé. Était-ce la présence incongrue de ce personnage peu banal? Ou bien le fait d'être revenu à la vie? Lui qui croyait ne plus jamais revoir son pays d'origine! Il ressentait une espèce d'énergie troublante mais aussi bienfaisante. Sa peau était anormalement froide et blanchâtre, chose impossible pour un être vivant. Qu'était-il devenu?

Malgré ses craintes, il fît ce que cet homme lui avait ordonné. En fouillant dans l'armoire, il y vit des costumes de toutes sortes. Damasse opta pour un costume noir quelque peu semblable à ceux qu'il portait autrefois. Par contre, la coupe du vêtement différait de son époque. Resté nu n'était pas des plus convenable!

Il décida de s'approcher du conducteur. Un peu ébranlé par le mouvement de cette drôle de machine, Damasse s'installa sur le siège du passager.

Il porta son regard sur l' homme un peu étrange et lui dit:
-"Qui êtes-vous? Où m'emmenez-vous? "
Tant de questions sans réponse se bousculaient dans son esprit.

-------------------------------------------------------


Gekiyaku
Jeu 6 Juin - 1:49


Voyant que son parlé du terroir n'apportait que de la confusion, Napoléon entreprit d'informer son disciple. Il engagea le VR dans un petit sentier de terre battue qui longeait la route.

-"Moi c'est Napoléon mon frère! Je sais que tout ceci doit te paraître des plus étranges, mais j'ai été envoyé en mission pour te retrouver. Celui qui t'a fait, et je ne parle pas de notre seigneur, mais de celui qui t'a mis dans cette heum... condition. Et bien, il veut faire amande honorable. Te dédommager, en quelques sortes, pour la vie à laquelle tu as été soustrait."


Il arrêta le VR dans une pente douce qui n'était pas visible de la route, verrouilla le frein à main et entreprit d'aller couvrir les fenêtres pour la journée.

------------------------------------------------------------------


Damasse-Val-Jalbert
Sam 8 Juin - 2:52


Méfiant Damasse s'aperçut que son interlocuteur arrête "la machine". L'homme le regarde et se met à parler. Il lui révèle des choses qui le renversent.

Une révolte sans nom lui embrouille l'esprit... Soudain, il se rappelle ce jour fatidique où il perdit la vie. Il se revoit sur ce bateau... Il se reproche sa curiosité. Il revoit dans son esprit son désir d'approcher cet étrange bonhomme. Il aurait dû se noyer avec le reste de l'équipage.

Il lui apprend que son assaillant veut faire amande honorable. Qu'en a-t-il à foutre!? "Revivre après sa propre mort n'a rien de banal", se dit-il. Malgré tout, il obéit au dénommé Napoléon et va s'étendre... C'est l'aube qui, tranquillement, fait place à la nuit. Damasse ne comprend pas pourquoi ils doivent dormir avec le jour qui pointe à l'horizon. La fatigue l'emporte sur la raison. Doucement, Damasse s'endort et puis Morphée l'emporte dans un univers étrange et sombre.

Il rêve à des lieux sombres où vie et mort se côtoient. Il se retrouve dans un cimetière où des ombres le frôlent sans cesse. Des frissons le parcourent et il a peur...peur de voir ce qu'il voit. Des hommes se tiennent debout près d'un trou où est étendue une femme à la peau cadavérique. Toutefois, sa pâleur transcende sa beauté. Elle semble dormir du sommeil du juste...mais soudain, elle ouvre les yeux, de grands yeux perçants qui le regardent lui, lui seulement. Envoûté par ce regard, il ose s'approcher. Elle lui sourit et entrouvre la bouche. Damasse s'aperçoit qu'elle a des crocs ce qui lui rappelle ses lectures d’antan de contes et légendes qui le faisaient plutôt rire. L'état d'esprit dans lequel il se retrouve grâce au rêve ne lui apparaît pas drôle, pas drôle du tout! Elle se soulève, mais pas comme un être humain le ferait. Damasse tremble de froid et d'inquiétude. Le réveil est brutal! Un peu abasourdi, il se souvient où il est. Des bribes de ce à quoi il vient de rêver lui font peur, mais tout s'estompe peu à peu... Il soulève le rideau, il fait nuit. Seuls les mouvements du réveille agitée de son voisin perce le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Dim 30 Juin - 22:00

Napoléon se réveilla en sursaut, se sentant déjà épuisé alors qu'ils avaient une longue nuit de route devant eux. Ils devait atteindre Montréal avant l'aube pour éviter les routes trop bien éclairé. Il en avait pour plus de 4 heures, mais une fois qu'il serai dans la métro le pire de cette aventure serai passé. Il se leva et allât dans le coin cuisine pour ouvrir le réfrigérateur et se cacher derrière la porte.  


Salut Damasse, tu a l'aire plus frais ce soir qu'hier. Comment était ta première journée de sommeille?  




Sans plus de cérémonie et pendant que Damasse observait au dehors, Napoléon s'entaillât le poignet pour remplir un gobelet en métal chromé qui servait jadis à mélanger des cocktails. Il lui faudrait un bonne chasse si il devait continuer à le nourrir ainsi. Ce ne serai plus un problème une fois rendu à  la Mecque de leur semblables, Montréal.  Il sortie le grand blond de sa rêverie en lui tapotant  doucement l'épaule et lui tendant le gobelet.


Tu dois avoir faim mon homme? Tient bois d'un trait! Tu va adorer!

   

------------------------------------------------------------------------------------------------


Gekiyaku:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damasse-Val-Jalbert

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Jeu 4 Juil - 3:52

Ce goût métallique le rebute mais lui fait grand bien car il se sentait d'une faiblesse inouï!e Est-ce bien du sang se demanda-t-il? Que dire de plus? Damasse ne comprend pas sa transformation. Les histoires abracadabrantes que lui racontait son grand-père n'étaient pas du folklore. Des histoires à faire peur qu'on racontaient aux enfants trop naïfs avant de dormir. Ces cauchemars qu'il faisait étaient plus vrais que nature alors?

M. Napoléon, un nom aussi ancien que le sien, ce personnage l'intrigue et lui fait peur...ce regard qu'il porte sur moi me trouble! Vais-je finir par en savoir plus? Malgré tout, il se sent en forme une énergie et une force nouvelles l'habitent. Il n'avait jamais ressenti cela auparavant.

Étant le plus ancien habitant de Val-Jalbert, Son âge lui l'avait plutôt affaiblie. Il se rappelle son dos courbé par trop d'années de dur labeur. Maintenant, il se tenait droit comme un "i" Bon l'heure de vérité avait sonné. Cet homme se devait de lui expliquer avec détails l'être étrange qu'il était devenu. Lentement, il s'approcha de Napoléon. Il eût un choc lorsque l'homme le regarda venir  vers lui. De son  sourire avenant  deux crocs semblables à ceux d'un chien apparaissaient sur ce visage anguleux sans âge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Mar 9 Juil - 7:56

La roulotte dévorait maintenant les kilomètres sur les petite route de la rive nord. Damasse fut impressionner par plusieurs choses aperçut le long du chemin. Que ce soit une maison de campagne au design ultra-moderne, ou la message d'une enseigne au néon en traversant un village. Tous pour lui avait l'attrait de la nouveauté et cela enchantait Napoléon au plus au point. Lui-même n'avait plus été surprit ou choqué par quelques innovations technologique ou culturelle depuis sa laïcisation forcé. Il vivait l'émerveillement de Damasse par procuration.

Clique sur moi!:
 

*********

Panorama Clique moi! :
 



Si Damasse avait encore eu le moindre souffle en lui, il aurai certainement été couper à la vue de la métropole illuminer. Les hautes tours, les kilomètres de terrain pavé là où jadis, il aurait vue des champs cultivables, les ponts et échangeurs lui apparaissait comme le fruit d’accomplissements magistraux et bien entendus toutes ces voiture qui variait en taille forme et couleurs au point qu'il n'en reconnue pas deux pareille. Napoléon conduit le véhicule dans un parking à étage du centre et entreprit d'aller demander asile pour une nuits ou deux aux autorités local.


Tu reste ici ne t'éloigne pas du ''camping car'' je revient dans un heure maxi.

---------------------------------------------------------------------------------------------------


Gekiyaku Clique moi!:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damasse-Val-Jalbert

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Sam 20 Juil - 19:33

Subjugué par ce qu'il voyait, Damasse se sentait étourdi et un tant soit peu dépaysé. Dans quoi étai-t-il embarqué? Intérieurement, il se sentait différent. Comme c'était la nuit l'abondance de l'éclairage nocturne le rendait nerveux. La curiosité dépassait la crainte qu'il avait de découvrir son nouveau statut, sa nouvelle vie quoi. Il s'approcha de Napoléon et pris place sur le siège passager.


Quel est ce monde où les gens se promènent dans ses espèces de véhicules bruyant et toutes semblent avancer sur des des route pavées par je ne sais quoi?



D'où vient cette lumière qui éclairait la nuit?






Monsieur! Que suis-je devenu?





L'homme nommé Napoléon semblait indifférent à la  détresse et aux craintes de Damasse... La colère montait en lui par vague, lui rappelant son caractère emporté lorsqu'il n'obtenait pas ce qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Jeu 12 Sep - 12:06

Son prot`ger avait des questions qui l'obsédait, il n'aurait pas été un bon mentor s'il ne lui offrais pas au moins quelques réponses.


Quel est ce monde où les gens se promènent dans ses espèces de véhicules bruyant, sommes toute semblent avancer sur des des route pavées par je ne sais quoi?


Mon fils! Tu as manqué de grands changements au cours des 80 dernière années. Les chevaux on été remplacer par le machine, les femmes se sont ''libérée'' et les écoles et les hôpitaux sont devenue laïque. AH! Le monde moderne et ses innommables petites atrocités...  




D'où vient cette lumière qui éclairait la nuit?


Ça aussi c'est une autre horreur des temps modernes. L'éclairage électrique! Je le maudit chaque nuit que le seigneur nous offre dans cette société ou même la nuit se voix refuser son droit règne sacré sur le royaume des hommes.




Monsieur! Que suis-je devenu?


Tu es heu... Nous somme d'une caste bien particulière. Tu fait maintenant partie des ombres qui circulent dans les coulisses du pouvoir. Tu n'es plus qu'un simple agneaux en attente d'être abattu, mais bien un fauve qui revêt un costume moutons. Nous somme les héritiers de la nuit, des immortelles privilégiés, l'échelons supérieur à l'homme dans la chaîne alimentaire. Bref en terme plus profanes...   Des vampires! .....Mais je n'aime guère cette appellation trop folklorique à mon goût!  



Il voulai voir quel serai sa reaction à cette nouvelle pour le moins terrifiante. Aurait-il droit aux cris, au pleures, à la colère ou simplement à du dénie.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Gekiyaku:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damasse-Val-Jalbert

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Jeu 12 Sep - 16:46

Sa mémoire d'antan changeait tel un miroir déformant dans une foire aux milles peurs. Un passé  inoubliable se confrontant à un avenir incertain.

Cet homme au sourire désarmant lui faisait penser à Pégase le cheval ailé de Percé fils de Zeus  qui savait s'envoler au de-là des toutes limites  terrestres.

Pourquoi lui, le grand défenseur de la religion. Lui dont on citait les exploits. N'était-il pas l'homme responsable du  retour de la Chasse aux sorcières dans Québec des année tranquilles. (Référenceau terme employé à mon époque pour parler des années 30).

Lui dont l'implication à des crimes sordides faits à ses semblables le hantaient toujours.

Serait-ce une punition divine?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Mar 17 Sep - 8:57

Napoléon se dirigea vers le rebord du stationnement pour appréhender le spectacle de vie nocturne Montréalaise. Les rue était bondé pour l'heure tardive, il devait encore y avoir un de leur festival païen vide de sense. Il ouvrit grand les deux bras comme pour embrasser la foule.


Mon fils! Si il y a une punition divine à prodiguer, ce sont eux qui la mériterais et nous en serions les instruments de choix. Regarde ces gens impies qui ont du sexe et élève des familles en dehors des lien sacrée du mariage. Les drogue, les maladies et autre exemple de perversion auquel cette société donne vie te donnerais envie de retourner dans ton trou pour sûr, mais ont ne choisit pas la place que notre seigneur nous a octroyé. Bon je dois partir, ne t'éloigne pas de camping car! Je revient dans une heure ou deux, pas plus!


Et Napoléon s'engouffra dans un escalier sombre pour y disparaître, laissant son pupille à lui même pour une heure ou deux.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Gekiyaku:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damasse-Val-Jalbert

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/06/2013

MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   Mer 25 Sep - 10:31

Atterré, il n'apprécia pas  trop d'être laissé à lui-même, Il avança de quelques pas afin de voir par où Napoléon avait disparu...des marches descendant sous terre...jamais il n'avait vu une chose pareil.

Il regarda à sa droite et aperçu une source de lumière...lentement il se dirigea vers celle-ci. Tout ce qu'il vit à ce moment là le laissa bouche bée.

Napoléon lui avait parlé d'un festival....plutôt une mascarade se dit-t-il!

Des hommes et des femmes, affublés d'habits étranges, déambulaient en le regardant avec curiosité. La presque nudité des fêtards le scandalisa. Ils étaient tous affublés de plumes et de bijoux criards. Une parade d'une extrême laideur. Vision d'un monde déchu.

Pourtant, les regards que l'on portait sur lui semblaient déranger davantage. Son teint blafard suscitait des regards dédaigneux . Un peu apeuré, il leur fît un rictus tel qu'ils s'empressèrent de s'éloigner à grands pas . Ce geste n'améliorera pas les choses.

Doucement il avança dans cette lumière artificielle...Une bande de jeunes à sa droite le bousculèrent sans ménagement. Un sentiment jamais ressenti le fît grogner de manière inattendue. Il sentît qu'il pourrait se jeter à leur gorge facilement. Un homme qui antérieurement ne perdait jamais le contrôle.

Tout à coup, il craignît que Napoléon ne revienne plus. Il sentît une sorte de rage l'envahir...une haine envers tous ces personnes qui le dévisageaient dédaigneusement. Étrangement ce sentiment de force lui fît plaisir et peur en même temps.

Lentement, il recula dans la pénombre du stationnement. Il revint sur ses pas et emprunta l'escalier où avait disparu Napoléon. Une odeur caverneuse lui envahissait les narines. Il emprunta le tunnel et ce pendant quelques minutes.

Enfin, arrivé au tournant, il en resta pantois. Une marée humaine embarquait en se bousculant à qui mieux mieux dans un long train bleu nuit. Lorsque celui-ci démarra à toute vitesse, il sentît un frisson le parcourir. Il n'avait jamais vu chose semblable. Un monde inconnu qu'il n'avait pas envi d'explorer tout fin seul Il se tapît dans un coin sombre dans l'attente du retour de Napoléon. Il resta aux aguets tel un fauve attendant sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dégel printanier - Québec, Canada - Damasse Val-Jalbert
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Le Canada et les États-Unis les plus généreux;
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Que le Tout-Puissant bénisse le Canada jusqu'à la nième génération!
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Mascarade : La 13e Lame :: Mappemonde :: Amérique-Nord-
Sauter vers: