En 1993, un raid Sabbat/Garou sur la ville est venu faucher plusieurs des ''Elders'' de la ville. Nous sommes vingts plus tard et la ville se reconstruit toujours. Il y a logiquement de la place pour tout le monde...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Malkaviens

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélétésia
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Les Malkaviens   Mar 11 Juin - 1:45

Même les autres Damnés craignent les Malkaviens. Le sang maudit de ce clan a corrompu leur esprit, avec pour résultat de rendre dément jusqu'au dernier de ses membres. Et la folie d'un Malkavien peut prendre n'importe quelle forme, de la rage meurtrière aveugle à la catatonie. Dans de nombreux cas, il est impossible de distinguer un Malkavien des membres "sains" des autres clans. Les rares dont la psychose est immédiatement visible font partie des vampires les plus terrifiants à hanter les rues.
Aussi loin que se souvienne le plus ancien Caïnite, les Malkaviens ont toujours marqué la société des vampires. Bien que le clan n'ait provoqué aucune grande guerre ou pris sous sa coupe aucun gouvernement de mortels (du moins à la connaissance des autres vampires), la simple présence des Malkaviens dans une ville y entraîne des changements subtils. Le chaos suinte de l'âme des Déments, et ceux qui ont des rapports même amicaux avec eux voient leur non-vie altérée par la folie.
Récemment, les Malkaviens ont lancé leur plus grande "mystification". Personne ne peut dire si cela a commencé au sein du grand parlement malkavien caché dans un village perdu d'Europe, ou dans une lande désolée loin des villes. Quelques histoires parlent d'une épidémie de démence ravageant le sang de Malkav. Quelle qu'en soit la vause, les Malkaviens du monde entier affichent un nouvel aspect, mystérieux et dangereux, de leur folie. D'étranges événements ont lieu dans des villes contrôlées par des vampires. Selon une vieille croyance des Malkaviens, le Jyhad n'est qu'une vaste farce lancée par le fondateur du clan ; certains vampires se demandent si, en fait, les Malkaviens n'en sont pas eux également les victimes.
Personne ne peut dire ce qui rend les Déments si dangereux. Certainement, leur folie les libère parfois de la peur de la douleur ou de la Mort Ultime ; plus d'un s'est montré ravagé par des pulsions meurtrières ou dénué totalement d'émotions, dont la compassion. Mais de façon plus convaincante, les Malkaviens sont libres des contingences du rationalisme, et peuvent faire tout ce qui leur plaît. Et cette liberté est accompagnée d'une perspicacité inexplicable, d'une sagesse étrange imperceptible pour les êtres sains. Les Malkaviens possèdent un sombre intellect qui est parfois, et de plus en plus, dirigé vers d'effrayants objectifs.


Surnom : Déments.
Sectes : Les Malkaviens en tant que clan ont une certaine... compréhension de la Camarilla. Ils sont également membres du Sabbat, dans une moindre mesure, chez qui leurs comportements psychotiques épouvantent leurs compagnons de meute. Mais en fin de compte, leur loyauté véritable semble s'affranchir des sectes. Lorsque la Géhenne viendra, personne ne pourra dire où se tiendront les Malkaviens.
Apparence : Les Malkaviens parcourent toute la gamme des apparences, depuis la psychose terrifiante jusqu'à la normalité la plus convaincante, et parfois les deux à la fois. Tout comme les tueurs en série, ils peuvent être n'importe qui : le pauvre type qui parle tout seul, l'aimable voisin sans histoire, le musicien au bord du suicide... Ces vampires sont capables d'une grande subtilité, et montrent rarement à quelqu'un un autre visage que celui qu'ils ont choisi.
Refuge : Les Déments adoptent souvent n'importe quel abri, bien qu'une bonne part trouve à son goût les hôpitaux gériatriques et les asiles sans ressources. Ils semblent aimer la compagne des mortels désespérés, et préfèrent les bas quartiers ou les institutions caritatives à des refuges plus sûrs.
Antécédents : Les Malkaviens choisissent leurs infants dans toutes les catégories de mortels et pour toutes sortes de raisons. N'importe qui peut être choisi pour accomplir les objectifs insensés d'un sire, bien que la plupart des Déments préfèrent donner l'Etreinte aux mortels déjà proches de la folie ou carrément atteints. La plupart des autres vampires croient que les Malkaviens Etreignent leurs infants sur une simple impulsion ; toutefois, quasiment tous les Malkaviens se sont découverts investis d'une "mission" à peine décelable, mission dont l'étendue réelle n'est connue de personne, pas même de leur sire.
Création de personnage : Il existe des Malkaviens de tous types et genres, mais beaucoup ont en priorité des attributs mentaux, répondant en cela à la réputation de sagesse et de perspicacité du clan. Sinon, c'est à chacun de définir les traits les plus appropriés à un Malkavien. avec leur diversité de concepts et d'historiques, ces vampires déments peuvent être n'importe qui. N'importe où.
Disciplines du clan : Augure, Aliénation, Occultation.
Faiblesses : Tout vampire du sang de Malkav est irrémédiablement aliéné, d'une façon ou d'une autre. Certains attribuent cela à une malédiction du sang, tandis que d'autres Déments l'appellent bénédiction, don de clairvoyance. Lors de la création d'un personnage Malkavien, le joueur doit lui choisir au moins un dérangement au moment de l'Etreinte. Ce dérangement peut être temporairement combattu avec la volonté, mais ne peut être définitivement guéri.
Organisation : La hiérarchie des Malkaviens, si elle existe, défie toute description. La plupart sont satisfaits de laisser les autres agir à leur guise. Mais de temps à autre, en cas de grande nécessité, les Malkaviens font preuve d'une incompréhensible capacité d'agir à l'unisson, sans aucun dirigeant visible, et parfois sans aucune communication visible. Ils surgissent comme un seul vampire de leurs territoires désolés, et, comme un seul vampire, ils s'attaquent au problème. Et lorsque le problème n'existe plus, chacun retourne à son train-train. Si les Malkaviens en tant que clan s'adonnent à une forme quelconque de machination, c'est de façon incompréhensible pour les étrangers. Ce qui est peut-être une bénédiction.
Lignées : Avant que la discipline d'Aliénation ne se répande de façon contagieuse dans le clan (vers 1997), une bonne part des Malkaviens exprimaient leurs talents de corruption mentale par l'utilisation de la discipline de Domination. De rares Malkaviens n'ont pas été pris dans la redoutable vague de folie qui s'abattit sur le clan, et possèdent toujours ce pouvoir au lieu de l'Aliénation. Le reste du clan ne prête pas grande attention à ces rares rescapés ; en fait, sauf exception, les Malkaviens ne font pas de distinction entre cette lignée et le gros du clan.
Citation : Tu peux rire si tu veux. Ca ne fait rien. Crois que tu es plus malin que le pauvre, le misérable Dément. Ca ne fait rien. Mais réfléchis à ça : tu es une chose morte, comme moi. Tu es mort et tu es rené... en ça. Ce qui nous rend différent ? Simple : je me souviens de ce que j'ai vu lorsque j'étais vraiment et totalement mort. Tu serais fou, toi aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélétésia
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Les Malkaviens   Mar 11 Juin - 1:48

IDEES RECUES DES AUTRES CLANS

Assamites : Ainsi soit-il.
Brujahs : J'aimerai aimer le Brujah moyen, mais son crâne est si épais qu'il ne peut pas l'ouvrir et accéder aux bonne choses qu'il ne sait même pas être à l'intérieur. Alors, oublie-les.
Disciples de Seth : Je ne peux pas les comprendre. Ils sont pas fous, non ? Sont-ils incapables de comprendre ce qu'ils ont vu ? Malédiction. Malédiction...
Gangrels : Ce ne sont pas des animaux, quoiqu'en disent les gens. Regarde sous la peau du cadavre, puis sous la couche de pensée animale, et que trouves-tu ? Un secret pire que l'homme, le cadavre ou l'animal ? Oui ? Oui !
Giovanni : Quel prix accordent donc ces idiots à leurs bavardages ? Ce sont les nouvelles d'hier, tout le monde peut le savoir en écoutant attentivement, et les Giovanni ont vendu leurs âmes pour ça, pour pouvoir l'appeler leur "grand secret". Bah !
Lasombras : [Un ricanement incontrôlable, hystérique, se transformant en une explosion de rire.]
Nosferatus : Ils sont suffisamment mortifiés dans leur propre chair pour briser le mur de l'illusion et passer de l'autre côté de la perception. Ils sont sur la piste de quelque chose, mais qui sait s'il restera quelque chose d'eux lorsqu'ils l'atteindront ?
Ravnos : Nous appeler des fous, nous ? Va voir un moment chez les Ravnos.
Toréadors : Des marionnettes qui tirent leurs propres ficelles, ou les offrent à tous ceux qui veulent les faire danser.
Tremeres : Ils. Sont sur. Nous.
Tzimisces : Des pingouins. Ils aiment tant l'eau qu'ils ont échangé leurs ailes contre des nageoires. Ils étaient pourtant si près...
Ventrues : Ils ne l'accepteront jamais, qui que ce soit qui essaye de les convaincre. Alors, ne dites pas qu'on ne vous a pas prévenus.
Parias : De leur nombre sortira le Héraut.
Camarilla : C'est comme la Maison hantée, mais tu ne peux pas attendre la fin, lorsqu'ils se réveillent et réalisent ce qu'ils sont.
Sabbat : C'est plus drôle si tu ne t'acharnes pas tant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Malkaviens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Mascarade : La 13e Lame :: Hors-Jeu :: Règles et références :: Clans-
Sauter vers: