En 1993, un raid Sabbat/Garou sur la ville est venu faucher plusieurs des ''Elders'' de la ville. Nous sommes vingts plus tard et la ville se reconstruit toujours. Il y a logiquement de la place pour tout le monde...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les Ravnos

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélétésia
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: les Ravnos   Mar 11 Juin - 1:06

Si un clan est célèbre pour un sens de l'humour noir très particulier, c'est bien celui des Ravnos. Ces Caïnites sont des mystificateurs de premier ordre, tissant illusions et mensonges pour prendre au piège les proies désignées par leur fantaisie, que ce soit la vie, le sang ou même la liberté de leurs victimes. Tels des Méphistophélès, les Ravnos respectent scrupuleusement les marchés, dignes de pactes avec le diable, passés avec des mortels comme avec des vampires, et s'abattent sans pitié sur ceux qui sont incapables d'en payer les termes cachés.
Les Ravnos se considèrent eux-mêmes comme des tricheurs légendaires, mais dans un style très différent de celui un peu bonhomme du Roman de Renart. Ils s'appuient sur une tradition de tromperie héritée des rakshasas et ghuls du Moyen et de l'Extrême Orient. Un Ravnos est un convive ou un partenaire très dangereux. Et ces démons parient et commercent depuis très longtemps.
Les Ravnos sont intrinsèquement nomades, et n'ont cure de s'installer durablement dans un refuge ou dans la structure d'une ville. Même ceux qui ont décidé de rester dans une ville établissent et abandonnent leurs refuges quand l'humeur les en prend, s'installant où il leur plaît, faisant selon leur bon vouloir et déménageant lorsque l'ennui les guette. Cette habitude enrage les princes du monde entier, qui y voient du mépris pour la Tradition de l'Hospitalité. Cependant, rares sont ceux qui punissent les fautifs : ils craignent trop de s'attirer les foudres du clan entier.
Bien que le clan entretienne des liens étroits depuis très longtemps avec les gitans, peu de Ravnos profitent de l'hospitalité de leurs cousins mortels. Peut-être que les gitans connaissent trop bien la vraie nature de ces vampires, et ne sont donc pas trop pressés de leur offrir leur amitié. Peut-être que les Ravnos eux-mêmes se sont aliénés leurs familles mortelles par leurs tours incessants. Quelle qu'en soit la raison, un Ravnos n'a généralement pas d'allié sur lequel compter. Son charme peut lui procurer temporairement des compagnons, et la loyauté au clan peut pousser quelques Ravnos à ses côtés en cas de besoin, mais il reste finalement solitaire.
Naturellement, les princes de nombreuses villes ne souhaitent pas laisser ces mystificateurs libres d'agir dans leur domaine. Le code de l'honneur excentrique des Ravnos est peut-être puissant, mais coïncide rarement avec la définition du terme qu'ont les autres vampires. Un Ravnos peut reprendre sa parole quand il le souhaite, sauf s'il a craché dans sa paume avant la poignée de main concluant le marché. Il défendra sa "bonne foi" avec force ; la mettre en doute sera jugé comme calomnie. Il prendra facilement la défense d'un autre membre du clan : un Ravnos peut en tromper un autre, mais ceci est un privilège du clan. Les étrangers ne sont pas autorisés à faire de même.
La chose la plus inquiétante à propos du Clan Ravnos est qu'ils ont réussi à survivre durant des siècles en Asie, là où la plupart des vampires étaient traqués et détruits par les terribles Cathéens. Aucun autre Caïnite ne sait précisément comment, mais aujourd'hui un début d'explication semble apparaître. Des rumeurs venant d'Europe se propagent en Amérique, parlant de l'éveil de choses anciennes, d'anciens vampires sortant de terre après des millénaires pour semer le désordre parmi les Caïnites. Ces anciens Ravnos, si les rumeurs disent vrai, ont des pouvoirs mystiques terrifiants, dont des talents d'illusion si puissants qu'ils peuvent affecter la réalité elle-même. Seul le temps dira quel rôle joueront ces "rois-démons" dans le Jyhad.

Surnom : Mystificateurs.
Sectes : Les Ravnos vont où bon leur semble et font affaire avec qui ils veulent, envoyant les sectes au diable. Les anciens du clan, particulièrement ceux qui se trouvent en Inde, considèrent la Camarilla et le Sabbat au mieux comme des clubs éphémères, des institutions creuses où les vampires paranoïaques peuvent se rassembler et s'assurer les uns aux autres qu'ils sont bien les plus hauts placés dans la chaîne alimentaire. Les plus jeunes rejettent l'idée même de donner à un étranger ne serait-ce qu'une parcelle d'autorité sur eux. La plupart des Ravnos considèrent la promesse de liberté du Sabbat et l'offre de protection de la Camarilla comme des appâts dans un piège, et les déclinent plus ou moins poliment.
Apparence : De nombreux jeunes Ravnos occidentaux sont d'origine tzigane, avec une peau mate et des yeux et cheveux sombres. Les Asiatiques, Africains ou Nordiques sont très rares, et encore plus rares ceux qui n'ont même pas une trace de sang gitan. En fait, les Ravnos européens ne donnent jamais l'Etreinte aux "gorgio" (non-gitan). La moitié orientale du clan est principalement d'origine indienne, bien que des membres aient donné l'Etreinte à des hommes et femmes prometteurs d'autres ethnies. Comme leurs cousins occidentaux, ils affectionnent les tenues bariolées et luxueuses, et aiment impressionner les mortels par leur allure.
Refuge : Les Ravnos sont nomades par nature, et même les Occidentaux ressentent le besoin de voyager de temps en temps. Les membres du clan se déplacent souvent en caravane ou camping-car, s'installant là où ils le peuvent. Ceux qui ont une famille de mortels, notamment des gitans, restent souvent quelque temps avec leurs proches. Mais lorsque les vampires locaux commencent à devenir dangereusement curieux, les Ravnos reprennent la route.
Antécédents : Ces vampires nomades donnent peu l'Etreinte, malgré le troupeau grossissant de l'humanité. Les plus jeunes Ravnos sont toutefois moins exclusifs dans la création, et les dernières générations comptent des représentants de toutes ethnies et cultures. Ces nouveau-nés Ravnos dépourvus de sang indien ou gitan ont montré d'excellentes prédispositions à la tromperie, au troc et aux mauvais tours. Le Diable garde un oeil attentif sur les siens.
Création de personnage : Les Ravnos ont généralement des concepts nomades, et leur attitude peut changer selon les besoins. Ils favorisent les attributs sociaux et les talents. Beaucoup ont un haut niveau de ressources, que ce soit un trésor ancestral ou un butin d'objets rares et oeuvres d'art d'origines douteuses.
Disciplines du clan : Animalisme, Chimérie, Endurance.
Faiblesses : Les Ravnos s'adonnent depuis si longtemps à leurs vices qu'ils en sont dépendants. Chaque Ravnos a une faiblesse pour une certaine forme de tromperie, de mystification ou de mauvais coup, que ce soit le jeu, le mensonge, le vol, le chantage ou même le meurtre maquillé. Lorsque la possibilité s'en présente, le Ravnos doit faire un jet de maîtrise de soi (difficulté 6) ou succomber à ses pulsions.
Organisation : La plupart des Ravnos ne font confiance à personne, pas même aux autres membres du clan, mais travaillent ensemble lorsque cela est nécessaire pour voler, flouer ou renverser un ennemi étranger. Ils prononcent souvent de grandiloquents serments de loyauté les uns envers les autres, mais personne n'y compte vraiment. Les anciens du clan, récemment éveillés, commencent à contacter les Ravnos de tous les continents. Bien que la structure chaotique du clan n'ait pas encore subi de changement visible, ce n'est peut-être qu'une question de temps avant que la volonté des Aïeuls devienne manifeste parmi les jeunes Ravnos.
Lignées : Les Ravnos sont divisés en familles, imitant en cela les lignées des gitans. Parmi ces familles, on trouve les Phuri Dae qui se concentrent souvent sur la discipline d'Augure plutôt que d'Endurance ; les Urmen qui affirment leur sang plus ancien que celui de tous les autres et se concentrent principalement sur la Chimérie ; et les Vritra et Kalderash, dont on dit qu'ils ont conclu des pactes avec les impitoyables Cathéens.
Citation : Si c'était moi qui avais volé le soleil, je ne l'aurais pas donné aux hommes pour les réchauffer. Je l'aurais jeté dans l'océan, et je leur aurais acheté des âmes en échange du feu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélétésia
Admin
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: les Ravnos   Mar 11 Juin - 1:09

IDEES RECUES DES AUTRES CLANS

Assamites : Ils sont devenus des ghuls pires que jamais. La seule chose positive c'est que maintenant les autres clans les haïssent et les craignent tant que tu peux facilement mettre des tas de corps froids entre toi et ces charognards.
Brujahs : Laisse-les s'acharner sur leur cage. S'ils réussissent à tordre les barreaux, nous les suivrons dehors. Et si le gardien du zoo les découvre, ils seront les premiers à prendre.
Disciples de Seth : De quoi ont-ils donc si peur ? Même un marché avec le Diable n'est pas mauvais si tu lis les paragraphes en petits caractères. Les Serpents ne peuvent m'empoisonner, et je n'ai pas d'âme à perdre. Mais bon, si tout le monde pensait comme moi, je n'aurai pas le statut de "client privilégié". Alors, laisse-les trembler.
Gangrels : Nos pauvres cousins, si on peut dire. Ils se creusent des trous dans la boue et ne traînent leur cul en ville que lorsque la Camarilla les siffle. Des chiens d'appartement redevenus sauvages, qui a besoin de tels animaux de compagnie ?
Giovanni : Une famille autant qu'un clan, comme nous. Donne-leur de la place, et peut-être qu'ils en feront autant que nous. Sinon, envoie-les en enfer. Ils seront plus heureux là-bas, de toute façon.
Lasombras : Ils ont l'air très sympa, mais ce sont de sacrés bâtards, ça, c'est sûr. Ce ne sont pas les nouveaux gamins du quartier, et ils ne jouent pas à des jeux de gamins. Tu devrais respecter ça.
Malkaviens : Ils sont trop fous, et ne marchent dans les tromperies de personne à part les leurs. Ne les aime pas, pas même un peu.
Nosferatus : Leurs yeux et leurs oreilles sont trop aiguisés pour leur bien. Il serait dommage que quelque chose arrive à ces vermines de catacombes.
Toréadors : Chemise de poète, vin et rose, veste en cuir, tatouages artistiques. Tue-moi si jamais je commence à ressembler à une de ces lopettes.
Tremeres : Nos compagnons magiciens, conjurant des résultats tangibles de nos ombres. Bien sûr, ils n'ont pas la moitié de notre pouvoir : je suis plus effrayé par le fantôme de feu de mon cousin que par les feux d'artifices pitoyables d'un Sorcier.
Tzimisces : Il y a une véritable impureté dans le sang de ces salopards. Moi je dis que Caïn s'est entiché d'un monstre il y a quelque temps, et que les Tzimisces en sont le résultat.
Ventrues : Fais-leur des courbettes s'il le faut, baise-leur la main si c'est nécessaire, et ouvre-leur la gorge si tu le peux.
Parias : Des vrais poux, on dirait qu'il y en a un nouveau à chaque minute.
Camarilla : Tout ce dont nous avons besoin, emballé comme un cadeau de Noël.
Sabbat : Ils prétendent aimer leur existence. C'est marrant alors, leur manque d'autodérision.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les Ravnos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE CLAN RAVNOS [Fermé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Mascarade : La 13e Lame :: Hors-Jeu :: Règles et références :: Clans-
Sauter vers: