En 1993, un raid Sabbat/Garou sur la ville est venu faucher plusieurs des ''Elders'' de la ville. Nous sommes vingts plus tard et la ville se reconstruit toujours. Il y a logiquement de la place pour tout le monde...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ramasse la m.... [Centennial Park]

Aller en bas 
AuteurMessage
Enreich Dred

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Ramasse la m.... [Centennial Park]   Dim 13 Avr - 7:22

[Suite d'ici ]


*Le duo s'engage dans la circulation, sur la moto du Gangrel, Dred avait revêtu le masque aux milles visage pour effacer les traces de sang. Il est après tout couvert de fluide vital et n'avait aucune envie d'avoir à expliquer son état à un flic. Il jeta son dévolu sur le park le plus proche, assez discret à cette heure de la nuit. Il n'a pas desserré les dents et pas parler une seule fois, méfiant et confus, sur les nerfs. Pourtant, au fond, il y avait quelque chose comme de l'allégresse. Un adversaire de plus au tapis et il était toujours debout, lui. Finalement, il se gara près de Centennial park. Ce n'était pas très loin et c'était assez éloigné pour éviter des ennuis. Il coupe le moteur et dis, simplement :*
"Alors ?"

*Il se retourna et regarda... le front de Ran', puisqu'il est dangereux de regarder au fond des yeux un autre Caïnite.*

_________________
Plus tu montres aux gens que tu ne peux vivre sans eux, plus tu leur donnes de raisons de te prendre pour acquis.
Fiche
Gros lien qui ne fais plus très peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Ramasse la m.... [Centennial Park]   Dim 13 Avr - 9:00

Alors quoi?! On les a eut et c'est super! Non? Encore une fois, je t'en doit une balèze. Hou-là!



Rasmusen trépignait encore d’excitation. Faire cramer la petite Nancy lui avait donné un avant goût de la satisfaction qu'il éprouverais quand il ferai sauter le dortoir des tarées de sabbat chez qui il vivait depuis quelque années. Il entreprit d’exécuté une petit dance du ventre qui, dans son accoutrement, n'avait l'aire que plus de ridicule.


Bon trouvons un moyen de laver tes frusques... Je croit qu'il y un ''lavomatique'' pas loin. Y'a toujours un des ces endroit cheloux dans le coins...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enreich Dred

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Ramasse la m.... [Centennial Park]   Mar 15 Avr - 16:59

Pensif. Il lèche le sang sur les doigts. Le sang ce loge toujours sous les oncles, mais sans eaux chaudes et savons, impossible de ce nettoyer :*
"Je dois avouer que c'est assez inespéré, si l'autre donzelle n'avait pas fuit et serai passé à l'attaque, nous aurions eux de gros problèmes..."

*Il avise le costume blanc de Ran', qui est toujours aussi immaculé. Il sourit et le taquine :*
"D'ailleurs, en parlant de frusque, on repassera sur ton choix de tenu... plus discret, tu meurt. Il reste combien de Sabbat, dans la maison des horreurs ?"

*Il soulève de nouveau son masque au mille visage pour affiner sa tenue et au lieu de faire disparaitre les tâches, il les fais noircir de façon a ce qu'une personne pense qu'il s'est renverser un truc dessus.*
"Ils sont bon a jeter."

*Il se met en quête du lavomatique, cherchant discrètement une quelconque marque sur sa chair... il avait perdu le contrôle et comme son sire lui avait dis, les stigmates de Caïn allaient apparaitre.*

_________________
Plus tu montres aux gens que tu ne peux vivre sans eux, plus tu leur donnes de raisons de te prendre pour acquis.
Fiche
Gros lien qui ne fais plus très peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Ramasse la m.... [Centennial Park]   Jeu 17 Avr - 4:37

Quand ils arrivèrent au ''24/7 Four Bucks Wash N' Dry'' à quelque coin de rue de là. Il n'y avait effectivement pas âme qui vive en pareille endroit à pareil heure. Probable que l'endroit était plus facile à tenir ainsi. Aucun horaire ou employer ni même de porte à verrouiller. Quelqu'un venait collecter les machine une fois par semaine et basta... Le lino a damier dégueulasse datant des années 70 contrastait avec les mûrs lavandes baignant dans la lumière stérile des lampe allogène.
Après avoir passé outre les commentaire sur ça tenue, Rasmusen dut se résigner à mettre un billet de cinquante dans la machine à faire de la monnaie. devant l'avalanche de pièces de 25 centimes que celle-ci vomit, il ne put s’empêcher de faire un blague pour ''détendre l'atmosphère''.

Lavomatique:
 


Hey r'garde! Jack Pot! Papa va s'acheter des nouveaux souliers!


En inspectant l'aura de sont comparse, il voyait bien que quelque chose le préoccupait. Il n'arrivait pas à déterminer si c'était des craintes, des remords ou des soupçons qui les tenaillait. Il commençât à mettre des pièces dans toutes les machines pour le simple plaisir de le faire.  



Un problème? Oh! Juste là, tu as un spot encore sec! Les chiotte son juste là. ¨Ça n'a jamais été mon truc de voir un mec se foutre à poile et en plus tu pourra te décrotter dans le lavabo. Moi je m'occupe de faire ton lavage.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enreich Dred

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Ramasse la m.... [Centennial Park]   Jeu 17 Avr - 12:14

*Il observe le lavomatique, qui pue les produits d'entretiens et la lessive bon marché, qui est un lieu froid et stérile. Il cherche une caméra des yeux, un réflexe trop longuement ancrée pour l'oublier aussi facilement, avant d'agir. Pas question qu'une caméra les aperçoivent. Il grimace a la blague de Ran'.*
"Ouais, une vraie mitraille..."

Il regarde Ran' commençer à débourser son pognon, le mécanisme interne de la machine lui tinter dans les oreilles, il était agiter de tic nerveux, il craint le pire pour les stigmates. A la question du problème, il s'arrête soudain et lui demande :*
"Moi ? Non. Et toi ? Merci, je vais y allez."

*Se dirige vers les chiottes, jetant de temps a autre des coups d'oeil vers le Séthite.*

_________________
Plus tu montres aux gens que tu ne peux vivre sans eux, plus tu leur donnes de raisons de te prendre pour acquis.
Fiche
Gros lien qui ne fais plus très peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Ramasse la m.... [Centennial Park]   Dim 4 Mai - 10:11

Le sang est coller sous les ongles, il lui faudra une brosse et du savon pour tout retiré Mais au moins, le sang qu'il retire de sa figure le fais plus passé pour un psychopathe. Il fout dans son sac les deux portables. Pas question que Ran' foutent la main dessus. Il retire ces fringues, mais garde son pantalon qui a moins morfler que son haut. Il en profite pour faire un rapide examen, mais il est fort possible que les marques n'apparaissent que demain. Il sort des chiottes et avise de la situation. Puis met ces frusques dans la machine et commence la cuisson du séthite... si séthite il y avait.*

*Primo : Comment on régle l'affaire ? Secundo : Combien de type reste dans le repaire ? Tertio : Comment ta fais pour pas que les flics gueulent au meurtre ?*

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Rasmusen avait fait partir les machines à laver pour crèer un écran que même le plus égisser des don d'augure ne saurait percer
*alors je peut rentré tu est ''descent''?*
Il entra dans la salle de bain pour constater qu'enreich était dans en pleine 'inspection personnel. il se retourna pour lui offirre un minimum de respect.
First! Écoute ce que j'ai à dire! Ensuite! Le repaire est tellement pièger qu'il pourait être 200 a raver que ça ne changerait rien. Et pour finir regarde et aprend!*
Il sort un cellulaire et une poigner de carte d'appel de ses poches, il insert une carte sims au hazzard copose le numero d'un poste de police et demande à parlé à un inspecteur.
*Oui allo! je parle bien à un mec de la brigade des moeurs? Oui j'ai été temoin d'un réglement de compte envers deux prostituers mineurs qui ont été eliminer par deux officier de polices...*
Rasmusen remit le numero de badges et les signalement des deux constable qui fouillait la ruelle un peut plus tôt. Il put également faire montre d'un talent d'acteur que le Gangrel ne lui aurait soupçonner. Y mettent juste ce qu'il fallait de mélo drame et de retenue d'information.
En racrochant il executa un petit pas de dance et ajoutat *And that's the way you make it!*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il siffla, sincèrement impressionné, puis dis :
*Mon vieux, t'étais qui dans ta vie ?*

Ce reprend. C'est impolie de demander. Et son sire lui aurait fracasser le crane en lui disant : Qu'est-ce que t'en a foutre ?
*Oublie ma question, c'est pas important. Personnellement, j'aurai pas pensé à cette idée. Je dois louer ton coup de génie, mon vieux.*

Sincère, il n'y aurait pas pensé et dois avouer qu'il n'y a pas chercher de remède... les secondes s'étirent :
*Alors, on à un souci a propos du refuge, s'il est lourdement défendu, rentré sera un massacre...*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il siffla, sincèrement impressionné, puis dis :
*Mon vieux, t'étais qui dans ta vie ?*

Ce reprend. C'est impolie de demander. Et son sire lui aurait fracasser le crane en lui disant : Qu'est-ce que t'en a foutre ?
*Oublie ma question, c'est pas important. Personnellement, j'aurai pas pensé à cette idée. Je dois louer ton coup de génie, mon vieux.*

Sincère, il n'y aurait pas pensé et dois avouer qu'il n'y a pas chercher de remède... les secondes s'étirent :
*Alors, on à un souci a propos du refuge, s'il est lourdement défendu, rentré sera un massacre...*
Il siffla, sincèrement impressionné, puis dis :
*Mon vieux, t'étais qui dans ta vie ?*

Ce reprend. C'est impolie de demander. Et son sire lui aurait fracasser le crane en lui disant : Qu'est-ce que t'en a foutre ?
*Oublie ma question, c'est pas important. Personnellement, j'aurai pas pensé à cette idée. Je dois louer ton coup de génie, mon vieux.*

Sincère, il n'y aurait pas pensé et dois avouer qu'il n'y a pas chercher de remède... les secondes s'étirent. Ran' pourrait presque entendre les engrenages dans le crane du gangrel qui s'imbriguent :
*C'est quoi le rapport avec une rave ? Je pige pas... vous faite une braillerie ? *

Le regard de Dred était tellement inquisiteur qu'on aurait pus dire qu'il regarder Ran' avec un air Torquemadadesque.
"Quel genre de piège ?"


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[4/25/2014 2:06:29 PM | Edited 2:09:22 PM] Oberon d'Ambre: *Ben t'as vue ce qu'était mon atelier d'artisanat. À l'heure qu'il est j'ai cinq barillet de TNT maisons et à pression de détonnateur et plus ou moins 5 min de partir pour la lune. Blam! Tu vois le tebleau?!*
Il se frappa le front pour signifier la bonne idée qu'il venait d'avoir.
Et en plus on 'sarrange pour qu'il y ait un max de Cami au moment où ça se passe se sera toujours ça de donnér pour ne paspouvoir partir avec le buttin*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il regarde Ran', un sourire pincée. Si Ran' lis son aura', il peux le tourbillon de sentiment qui s'agite comme un kaleidoscope hypnotique (kiss)
"On ne fera pas sa. Je me suis arrangé avec les Camis. Je dois participer a l'assaut. C'est la condition pour survivre encore quelque nuit. J'ai procédé a un troc avec la Cama. Je les aides à détruire la meute que j'ai découvert et je ne me fais pas massacré."

Il plisse les yeux.*
Combien reste t'il ?
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'objection d'Enreich parut d'abors le choqué puis fit un tour sur lui même abaissat son masque.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dred s'était préparé, dès qu'il avait saisit la possibilité de trahison, il s'était préparé. Il réagit au quart de tour, accélérant ces réflexes pour l'attrapé par la gorge et placer sa main près du coeur de Ran', comme un geste d'apaisement... seulement, Ran' pouvait saisir le sous entendu. Un geste malencontreux et Dred sortirait ces serres pour lui transpercer la poitrine, il ne le regarda pas dans les yeux et dis, d'une voix hachée
Pas de geste brusque, Ranusmen."

Il eut un mouvement de recule si soudain qu'il en tomba à la renverce *Attend le decompte de bargôt... Richard notre leader et je pourait pas dire de qu'elle lcan, Don Juan toré et c'est le père et grandpère de, orcar nosféramatuvue, Rick pourait pas te dire? Nigel c'est un gagrel;hou t'as vue j'ai fait une ryme, Putain me fait pas de mal?!

Rampant vers la sûreté d'un recoin de la pièce comme un oisillion blaissé.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il lui saute dessus et l'empêche d'allez plus loin. Heureusement que la salle n'est pas large.
Le plaque au sol, Dred essaye toujours de pouvoir placer une main, doigt tendu, vers un endroit vital.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
C'est quoi ton problème j'ai mit mnon masque pour ma rapeller. ç aide quand je suis dans le personnage
Vide tes poches.*
Et qui est tu, Ran', pas de bobard...*
Si Ran' lis son aura, il peu voir que Dred risque de le déchiré de ces serres.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour finir ma liste Nigela dors tout le temps alors je sais pas ce qu'elle fout d'autre Ritcher à un colonie de rat en coop avec oscar Russel et ben brujha quoi dire d'autre heum... ah oui et aucuns signe d'Aubrey depuis des semaines et pour le décrire je dirait juste que c'est un gros porc dans bien des sense, culture et language.*
Il fait glisser sa veste sous lui et la repousse delicatement il plisse les yeux quand on peut entendre rouler des flacons de verre sur le plaché, mais rien ne brise.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Maintenant si tu veux que je me desarme completement il faut que j'enlève mon froc et j'n'fait pas une mauvaise blague de partie génitale croit moi!*

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Rasmusen compilait les donner et voyait que la situation présente il n'avait plus d'autre choix de s'ouvrire à son compagnion d'infortune ou de l'être litéralement dans le plus triste endrois auquel il pouvait pensé

Et pour repondre à ton autre question j'aimerais au moins me tenir debout? Ce planché pue!
Il hésite et dis simplement :
*Bon, tu va foutre tes mains derrière ta tête...*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il attends qu'il obeisse, puis se redresse et lance sa main derrière lui, gardant ces doigts toujours a hauteur de point vitaux. Il tatonne pour trouver les poches du pantalon, essayant d'oublier que cela semble être du tripotage. Il entreprend de vidé les poches sans regarder, une tache difficile.
Heu enlève le froc je te dis j'ai des lames cousuts dans la doublure. JE veux jouer franc jeu pour une fois. WOW j'ai pas dit ça en le penssant VRAIMENT depuis belle lurette.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pincement de lèvre et retire le froc de Ran autant que possible sans le quitter des yeux et sans devoir bouger. Pas question de faire confiance au séthite...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bien Maintenant parle.*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Avec ses deux mains il enlève son masque et le depose sur la lavabeau encore souilé de la toilette du Gangrel.
Oberon d'Ambre: *Pour commencer je suis moin dangereux que j'ai bien voulu te le faire croire.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dred ne l'interrompt pas, il écoute la confession jusqu'au bout.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis Hou... Excuse moi c'est l'emotion! Tant d'années dans les basques des autres. Je suis un usurpateur, un menteur compulsif et un agent de la quoterie orientale de la côte Est.
Personellement je suis originaire des clans gitants qui parcourent les monts carpatte depuis le 11ième siècle. Mon clan humain... Ma famille quoi à toutes fois vécue en irlande du nord a faire la navette entre belfaste et Letterkenny
Maintenant sur quoi veux tu que je m'étalle*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il ne le lâche pas des yeux. Il retrousse les lèvres et réfléchit (kiss)
*Tu est un... merde, c'est quoi déjà le nom... un... Ravénos ? Quelque chose comme ça...*

*Pourquoi m'avoir menti ? Ouais, menteur compulsif... En quoi la mort de la meute de Tyler de Chicago t'aiderai ?*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les il regardat ça montre il restait encore quelque minutes avant de devoir passer au cicle de séchage.
Oberon d'Ambre: *Ce sont mes boss, oui j'ai des patrons! Tu t'en ait bien trouvé toi?!
Pour sauver ton cul, connard, je me suis allié a d'autre. J'ai donner ma liberté.*

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Et moi tu pense que je suis heureux là où je suis. Y'a une tempète de merde qui s'en vient et les ''reservistes'' de Miss O'Hare sont une menace qu'on ne peut se permettre d'avoir dans nos pattes.
Judge Dred Woukhataa: Il est blessé, sincèrement... mais il articule :
*Tu as une idée pourquoi ? Et que gagne tu ?*

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Réformer l'odre mondial, la domination des troupeaux de mortelles, une vendetta familliale, un peut de tout ça à fois je croix! J'ai pas voulu que tu en pâtisse. Si c'est de te faire sortir de Chicago ça peut s'arranger...
Rasmusen voyait qu'il avait vraiment bléssé cette jeune âme immortelle, il s'en voulait profondément, ce qui venait le surprendre sur un autre tableau. Il s'en voulait vraiment...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il éclate de rire. Un rire qui le déchire presque en deux :
*Tu crois à ces conneries ? Sincèrement ? Réformer l'ordre mondial ? La vendetta, je pige. La domination, aussi, mais réformer l'ordre mondial...*


Secoue la tête et les mots qui sortent de sa poche sont ceux de son sire, avec les mêmes tons et la même voix :
*Nous avons perdu. Ran'. Nous avons perdu. L'humanité nous domine, pour l'instant. Notre seul choix et d'attendre que, comme chaque empire, l'ère moderne s'affaiblissent et que le cycle reprennent. Nous pouvons juste nous préparé pour détruire les impotents et les faibles.*
[4/25/2014 4:08:54 PM] Judge Dred Woukhataa: Il s'arrête et Ran' peux lire l'horreur dans son aura. Un sincère horreur. Son sire l'avait t'il corrompus ? Il secoue la tête :
*Assez de connerie. Pourquoi pas avoir transformer le refuge en comète explosif ?*

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ouais et c'est pas sous un règne dictatorial de la sabbat ou dans la surnoiserie des camis qu,on và faire autrement qu'être decoupvert et éradiquer comme des prestiférés. Je veux porté un coup fatal à ces connards t'en qu'à y être. Pas pour les mêmes raisons.*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Triste et amer.
Tu as mis ton masque. J'ai remarquer que tu le fais uniquement pour te battre ou faire quelque chose d'illégale. Je pense que tu allais m'attaquer...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une bêtise de ma part... J'aurai pas ma chance contre toi à moins de te fouttre le feu au fond d'un puit. Tu pourrai rejoindre la cause mon vieux, mais je sais pas ce qui te motive? Tu veux pas vivre comme un vagabond, mais refuse de te faire mettre en laisse, As-tu vraiment choisit cette voix contracdictoir et de t'y tenir ou... tu pourai faire comme moi et embrasser la voix du changement... Celle du futur!


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Sourire triste
*Je pense qu'on peu faire le bien avec notre malédiction. Il est possible de sauvé des vies, plutôt que d'être des parasites, de vulgaire sangsue qui s'étripent... Ouais, je sais, je suis plutôt doué pour étriper.*

Ta voie me semble être la même que le sabbat, je ne vois que des flammes et la guerre.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En effets les cendres sont moins fertille que la merde c'est vrai, mais reste que c'est plus propre . Y va falloir que tu me pardonne et passe à autre chose. Je ne t'ai pas mentit sur qui j'était. Je veux dire que même si pas une parole qui est sortie de ma bouche n'était vrai, les bonnes intentions était-là. Peux-tu voir ce que j'essaie tant bien que mal à exprimer. *

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une rétention d'information, c'est un mensonge. Et tu le sais. L'enfer est pavé de bonne intention. Très sincèrement, Ran', je ne sais pas si je peux te laissé partir vivant, parce que tu essayera probablement de te vengé. Mais te tuer risque de mettre la puce a l'oreille aux tanches.*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Oh merde! Tu t'entend deux minutes tu agis comme si une volonté superieur dictait tes choix et tes actes. Tu veux pas qu'il y ait de sang qui coulent, mais tu menace de me couper la tête comme à un animale malade sous pretexte que je voudrais me venger. C,est toi qui veux se venger, d'avoir été duppé, mais jamais je n'envisagerais de te...

Écoute je viens de baisser mon froc devant toi au propre comme au figurer et j'aimerait dire que ça nous mets quitte, mais ce serai de la merde en boites. Alors le seule moyen que j'ai de te rendre l'appareille c'est de te mettre au parfum*
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il ferme le poing... et déplie les jambes, le libérants, il s'écarte avec prudence. Il le garde dans sa ligne de vue, près a frapper au moindre geste suspect.
*J'apprécie ton honnêté. Même si j'aurais aimé l'avoir de ton plein grès.*
C'était un sarcasme.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ouais et mes patron ont tout autant d'ouverture, mais j'ai jamais sentit que je ne suivais pas mon coeur. Et toi tu voudrai pas que se soit plus relaxe la vie de mort vivant? Ou ptu prèfère ramasser la merde des chiens pour les prochianes décades. Ne serai-ce pas mieux que le monde soit plus accordé à des créature ne notre accabie. *
Penche la tête sur le côté et dis :
*Non, mais je ne compte pas rester au bas niveau. J'aime l'idée de garder le contrôle de ma non-vie. Le taf de révolutionnaire, très peu pour moi. Comme le taf de martyr.*



À Éditer Plus tard pour ceux que ça dérange... Razz 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Ramasse la m.... [Centennial Park]   Jeu 8 Mai - 11:12

Face à ces questionnements contradictoires à ces yeux, Rasmusen sortie la seule carte qui lui restait à abattre.



Dans la doublure de ma veste il y a un cellulaire...  C'est le détonateur... Il est à toi! Tu fait composition rapide #2 et basta. Plus de basse court, mais il va en rester c'est certain. La balle est dans ton camps copain. Je suis peut-être un agent triple, ou quadruple j'ai perdu le compte depuis le début, mais je te reste fidèle avant tout c'est une promesse.



il allât inspecter si les machines tournait toujours puis regarda comment son ami allait réagir à cette offre aux implications et à la sincérité discutable vue les révélation qui avait été faites.



Quand un tsunami te fonce dessus tu a en gros trois options, Rester planté là comme un con, te barré en hauteur ou au fond des terres comme un pisseux ou bien tu prend ta paire de couille une planche de surf et fonce pour la glissade de ta vie mec! Kawabunga quoi?!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enreich Dred

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Ramasse la m.... [Centennial Park]   Jeu 8 Mai - 12:28

*Il ne prend pas le cellulaire :*
"Je ne crois pas que c'est une bonne idée, les explosions ont tendance à manquer sincèrement de discrétion."

*Il plisse les yeux devant la stupéfiante diatribe de son douteux collègue d'infortune. Il sourit de toute ces dents et dis :*
"Et toi ? Que choisit tu ? Pour ma part, même si cela peu te surprendre vue mes choix de vie, je ne suis pas suicidaire. Car ton attitude ressemble beaucoup à celle de tenir tête au "Goliath" avec juste son caleçon autour de la tête, comme la fais un sang-pauvre une fois... je te laisse deviner le résultat de l'histoire... un nouveau creepy."

*Il inspire un bon coup, expire aussitôt en comprenant que l'odeur lui agresser les poumons et dis :*
"Taf de merde, même les anarchs sont mieux lotis. Une fois la meute détruite, il te faudra courir, car je pense que Tyler va être folle de rage."

_________________
Plus tu montres aux gens que tu ne peux vivre sans eux, plus tu leur donnes de raisons de te prendre pour acquis.
Fiche
Gros lien qui ne fais plus très peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ramasse la m.... [Centennial Park]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ramasse la m.... [Centennial Park]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» Linkin Park : Live In Texas
» Miku Seung ► Park Bom
» Park Ji Eun « I'm not perfect, like they want but i'm myself ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Mascarade : La 13e Lame :: Nexus :: Chicago :: Les Marches-
Sauter vers: