En 1993, un raid Sabbat/Garou sur la ville est venu faucher plusieurs des ''Elders'' de la ville. Nous sommes vingts plus tard et la ville se reconstruit toujours. Il y a logiquement de la place pour tout le monde...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park

Aller en bas 
AuteurMessage
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   Dim 13 Oct - 13:05

Aubrey:
 



Aubrey, un colosse inquiétant qui portait un masque de cochon aussi convainquant qu'effrayant, chassait tranquillement dans Grant Park. C'était proche du territoire camarillien mais il en avait rien à foutre. Les bourges, les étudiants et les braqueurs à la petite semaine qui si promenaient avait bien meilleur goût à son avis que les proies que la meute ramenait au repère. Il filait le train à une petite fleur délicate en minijupe qui traversait le parc en chancelant. Elle revenait sûrement d'une fêtes ou quelque chose comme ça et c'était dit  Par compassion, il se dit qu'il ferai vite et lui briserait la nuque dès qu'il serai repu. Pourquoi la laissé vivre dans la perpétuelle souffrance d'avoir été ainsi agresser. Les belles années de ça vie serai définitivement derrière elle, alors il lui rendait service en lui enlevant le fardeau du reste de sa vie mortelle. Alors qu'elle prenait le chemin qui longeait une rangée d'arbres, il allait finalement passé à l'acte.



*


Perchés dans les arbre, Bartolomé et Frédérico Anzio, attendaient tendu comme des corde de guitare que le moment propice à l'attaque. Ayant tendu leur piège et s'apprêtant à le refermer sur l'effroyable créature qui en avait après cette jeune fille. D'accord il lui avaient payer quelques consommation de trop et volé sont porte feuille pour l’inciter à prendre cette route, mais depuis deux mois que ce monstre à tête de porc trucidait des innocents dans ce secteur et personnes ne semblait relier ces crimes entre eux. Probablement dut à une quelconque couverture gouvernementale pour gardé la population endormit. C'était là que les frères Anzio prenaient le relais. Alors que le gros porc allait fondre sur sa proie il sortirent de leur cachette.




*



Veronica se remettrait mal d'une soirée qui avait pourtant si bien commencée. Deux dieux grec lui avait offert à boire toutes la soirée. Elle pensait avoir un ticket avec l'un ou peut-être même les deux, mais juste avant le ''last-call'' ils avaient disparue et son porte feuille aussi. La forçant à faire les huit pâtés de maison pour rejoindre ça tour d'habitation. Heureusement la soirée était douce et les lumière de la ville rendait le parc bien moins inquiétant. Elle sursautât quand un grand fracas suivit d'un bruit mât se fit entendre à quelque mètres derrières elle. En se retournant elle vit un grand type baraqué et un autre plus maigre en train de battre comme un chiffonnier avec des bout de bois un troisième. Le pauvre homme était à moitié nue et tendait le bras dans sa direction, sans doute espérant avoir de l'aide. Elle partie en courant en appelant la police sur son portable, espérant que les secours arriverait avant qu'il y ait mort d'homme. L'un d'eux voulu partir à sa poursuite, mais l'autre l'en dissuadât.


Ah merde! Attendez mam'zelle. On vous venait en...


Laisse tomber ont a plus beaucoup de temps avant que les flics se radine finissons-en avec notre gros jambons et on s'pousse.  


*

C'était la deuxième nuit qu'ils passaient dans cette hôtel à ne faire que des recherche
Julien regardai Sébastien pratiquer son ''break dancing'' il ne savait trop quoi dans l'autre coin de la pièce. Il l'aurai assommé avec sa ''beatbox'' depuis longtemps si celle-ci n'avait pas été incluse dans son téléphone. Cela le dérangeait dans sa recherche d'emplacement opportuns pour les bureaux de l'agence. Il s'abstenait de le mentionner, car la patronne n'aimait les petit plaignards. Sébastien lui poursuivait ses échauffements isométrique qu'on lui avait apprit à la ''Légion Étrangère'' pour rester en forme et souple. Il aurai voulu prendre un de ces lames de jet qu'il portait en tout temps pour lui faire peur avec un tir précis. Lui faire arrêté de pianoter bruyamment sur son ordi portable et de lâcher de long soupire ou de petit rire à chaque fois qu'il exécutait un mouvement. Posé sur une table un peu plus loin le téléphone d'Ophélie sonnât indiquant qu'il venait de recevoir un message texte. Julien se précipita pour le consulter, mais Sébastien l'y avait devancé.


Heu pepeupe! C'est moi son secrétaire officiel mec! Quand ils appellerons directement l'agence tu répondra, prendras les messages et même rendu là tu passera par moi.


Il allât rejoindre Ophélie qui consultait ses mails dans la pièce voisine sans laisser le temps à julien de répondre.



Hey patronne y sont pas gênée, on a déjà un appel pour leur rendre un service au nom du prince. C'est souligner juste ici! Il faudrait qu'on aille se faire passé pour des enquêteurs ou je sais pas quoi sur une scène de crime dans un parc au Sud/Est d'ici. On a des identités et tout le bazars suffis de ce pointé. Les badges nous attende à l'accueille et... Ah les cons! ils en ont fait une à Julien aussi. Nous sommes officiellement des consultants en sécurité pour le service de police d'état de l’Illinois.  


Il réfléchit un moment et put en venir à une conclusion, il ne voulait pas aller faire le piquet derrier edes cordons de police jusqu'au petit matin.


Moi ma couverture de mercenaire tient aussi en Amérique. D'ailleurs, j'ai un arrivage d'armes local que je devrait réceptionner dans la journée, mais je pourrait allez les chercher se soir au besoin. C'est pas le matos qu'on avait chez De Vallance, mais ça fera l'affaire et on pourra pas faire de lien entre nous et ces armes. Au pire, prenez Juju avec vous, question qu'il puisse avoir un avant goût de ce qui se passe sur le terrain.



------------------------------------------------------------------------------------------------------



Gekiyaku:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélie Du Rocher

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   Mar 15 Oct - 20:32

Ophélie était en train de finaliser quelques recherches quand Sébastien entra dans la pièce. Elle leva un sourcil à la mention qu'elle devait rendre service au Prince, mais ne dit mot. Elle se disait que celui-ci voulait surement la tester avant de la rencontrer officiellement. Elle tendit la main pour récupérer son téléphone et fit un léger signe de main à Sébastien pour lui dire qu'il pouvait aller chercher le matériel en question.

Moi et Julien nous prenons la voiture. Tu viendras nous rejoindre avec le tout sur place, trouve un moyen de transport. Fait toi discret. Dit à Julien de venir.

Elle ferma les dossiers et se dirigea vers sa penderie afin de choisir un ensemble qui conviendrai pour une consultante pour la police. Un tailleur pantalon classique noir. Elle sortie aussi les quelques petites armes dont elle pourrait avoir besoin si problème il y avait. Au moment ou Julien entra, elle ne lui laissa même pas le temps de dire un mot.

On va sur le terrain, Veston de mise et armes de poing. On fait le tout dans le calme, on est là pour observer en premier lieu. Prépare toi puis va chercher immédiatement les badges. Va chercher la voiture je te rejoins à l'entrée.

Julien se le fit pas dire deux fois. Il sortit immédiatement de la chambre, mis son veston et pris ses armes puis alla à l’accueil pour prendre les cartes.

Ophélie en profita pour se préparer. En temps de le dire elle était prête. Elle jeta un dernier regard à son reflet. Cheveux bien tirer en chignon, tailleur bien ajuster mais pas trop chic. Soulier confortable afin de se déplacer rapidement et ses armes bien cachées sur elle. Elle ramassa son téléphone et sa mallette de terrain. Elle quitta la suite et pris la direction de l'entrée.

Julien attendait avec la voiture devant l'autel, il n'avait eu aucun problèmes à récupérer les cartes. Elle étaient dans une enveloppe. Celle de Julien était au nom de Andrew Smith et Ophélie se rapporterai au nom de Emma Connor.

Elle entra dans la voiture, à l'avant et entra l'itinéraire dans le GPS. Sur le chemin, elle pris connaissance de leur identités et donna quelques instructions supplémentaires à Julien.

Nous sommes là pour observer et prendre des notes. Nous ne sommes pas agent de police mais officiellement on est là pour voir ce qui peut être amélioré pour éviter qu'un événements du même genre ne se reproduise.

Ils arrivèrent près du lieu du crime. Le service de polie avait déjà mis en place des cordons de sécurité et ils durent se stationner à quelques distances de la scène. Au moins ils n'eurent aucun mal à pénétrer les limites grâce à leurs badges. Ophélie demanda à parler immédiatement avec la personne responsable.

_________________
“On ne désire pas les choses parce qu’elles sont belles,
mais c’est parce qu’on les désire qu’elles sont belles.”
Baruch Spinoza


Fiche d'Ophélie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   Ven 18 Oct - 0:21

Terry Cozzers :
 


La détective Terry Cozzers achevait de distribuer les tâches entre les différents officiers en uniformes qui avait été mit à son service. Elle était parmi les seules du département des crimes majeurs à travailler la nuits. Pour les autres flics les inspecteurs des crimes majeurs n'était qu'une bandes de vautours qui dérobaient les dossiers des différents postes dans la ville, mais quand une affaire traînait ou semblait s'étaler sur un trop grande juridiction, c'était son service qui prenait le relais.

Quand on lui annonça que des ''consultants privé'' viendrais apporter leur ''aides'' dans cette affaire, elle ce demanda de quoi les autres flics pouvaient bien se plaindre. Un regard frais et des ressource extérieure était toujours la bienvenue. Allant à leur rencontre elle fut surprise de voir que ce n'était plus le gentleman anglais qui venait normalement avec son chien. Un individu charmant, moyennant une relation frôlant la zoophilie avec son chien. Maintenant elle avait affaire à une duo composé d'un homme du genre, model de catalogue accompagner de ce qui semblait être une vrais garce. Elle prit les devant et allât les rejoindre à la périphérie du cordon de police où un constable lourdeau vérifiait leur identité avec le central.



Je vais m'occuper d'eux à partir d'ici constable! Venez me voire si il y a un problème avec le périmètre ou si ils nous manque de beignes ou de café. Bonsoir! Detective Cozzers des crimes majeur, heureuse de voir que le département d'état va participer dans ce dossiers qui, je le croix, va plus loin que deux gars qui ont battus un pervers à mort. Venez par ici ils ne l'ont pas encore emballer pour le légiste.  







---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
   


Gekiyaku:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélie Du Rocher

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   Lun 4 Nov - 13:23

Ophélie regarda la femme s'approcher. Ainsi c'est une femme qui dirige... parfait, elle n'aurait pas à faire avec l'égo démesuré d'un homme qui n'accepterais pas qu'une femme vienne "fouiner" dans ses méthodes! Elle sourit et tendit la main à Terry.

Bonsoir détective, je suis l'agent Connor et voici l'agent Smith. Nous sommes à votre service. Je suis bien contente que vous prenez ce dossier avec sérieux.

Julien gardait un visage neutre et observait ce qui les entouraient. Ils n'avait pas l'habitude du terrain, mais pour ce qui était de remarquer les détails et de prendre contact avec les autres, il savait ce qu'il faisait.

Le trio s'approcha du corps et les deux "agents" purent remarquer avec quelle violence celui-ci avait été traité. Ayant déjà vu les blessures que peuvent occasionner des être surnaturels, Ophélie chercha des indices qui auraient pu laisser croire que l'homme avait subit ce genre de dégâts.

Avez-vous réussit à avoir des vidéos de surveillances de différents commerce ou immeuble ainsi que celles qui pourraient se trouver dans les endroits publics? Nous devons savoir si quelqu'un à vu ou entendu quelques chose.

Sans attendre de réponse Julien commença à inspecter les alentours et à parler avec les autres agents de police. Sont but était d'en apprendre plus et aussi de prendre contact avec le personnel du corps policier. Il utilisa tout son "charme" pour collecter ces informations.

_________________
“On ne désire pas les choses parce qu’elles sont belles,
mais c’est parce qu’on les désire qu’elles sont belles.”
Baruch Spinoza


Fiche d'Ophélie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélie Du Rocher

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   Lun 4 Nov - 13:41

Sébastien qui était parti récupérer sa cargaison, reçu un message de Hunter.net. Après en avoir lu les propos, il se dit qu'Ophélie voudrait surement avoir ces données immédiatement. Il lui transféra donc le post d'Apollon2.

Lorsqu’elle sentit sont téléphone vibrer, Ophélie s’excusa auprès du détective Cozzers et s'éloigna un peut. Elle lut avec attention les quelques lignes qui laissait entendre que deux zigotos se prenaient pour des dieux solaires vengeurs...

Message sur Hunter.net

Bon au moins elle savait qu'elle avait à faire à des gens qui avait quelques connaissances du monde obscur... cela allait peut être poser des difficultés avec les autorités en place...

Elle revint près du corps pour poursuivre sont examens à la lueur des dernières informations reçues.

_________________
“On ne désire pas les choses parce qu’elles sont belles,
mais c’est parce qu’on les désire qu’elles sont belles.”
Baruch Spinoza


Fiche d'Ophélie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   Mar 5 Nov - 8:18

De l'avis de Julien qui n'était pas un expert en la matière, le travaille n'avait clairement pas été bâclé. Un simple regard échangé avec Ophélie lui indiquait qu'ils en venaient à la même conclusion. Ce qui paraissait être une boucherie monstrueuse était en faite l’exécution consciencieuse d'un vampire. Ses membres avaient été méticuleusement pulvérisés et un pieu lui perforait le cœurs, bien qu'ils avaient dut lui planté dans le dos. Le fait le plus choquant était que ''la victime'' était flambant nue, à l'exeption d'un tablier de boucher et un masque de latex représentant la tête d'un porc. Aux pied d'un arbre on avait retrouvé du matériel médical. C'était des seringues sous-vide qui servaient normalement à prélever des échantillon de sang.


Preuves #4.B6 :
 


On pouvait distinguer trois aiguillions tordue, biens plantés dans la nuque de la victime et plusieurs petits troue . La détective qui voyait son enquêtes, ainsi que la tonne de paperasse qui l'accompagnait tranquillement lui échappée. À défaut de conclure cette affaire elle même, elle leur confirait ces conclusions préliminaires.


Voilà ce que je pense qui est arrivé! Notre ''gros jambon'' ici présent se cachait dans le parc, armé de mauvaises intentions et d'une érection, à l’affût de la première mal-chanceuse qui croiserait son chemin. Je sais que c'est tirée par les cheveux, mais je pense que deux types, nettement pas des enfants de cœurs, lui sont tombé dessus comme la misère sur le pauvre monde. La jeune femme qui a appeler la police ne sait même ce à quoi elle a Vraiment échappée.


Un instant la conseillère, qui portait visiblement les pantalons dans se binôme, s’excusa pour consulté un texto ou un mail sur son téléphone. Cela devait forcément concerner leurs affaires, car elle jette plusieurs regard à son partenaire ainssi qu'au cadavre pendant sa lecture.


Je veux pas jouer les alarmistes, mais je pense que nous somme peut-être prise avec des ''vigiles'', deux espèce de justiciers maison. Le mieux qui puisse arriver c'est qu'ils en aient eut assez de celui-là et qu'ils tiennent ça mort. Sinon ça peut juste mal finir.  



Julien, qui n'avait pas grande expérience du terrain, ne put faire les liaisons qui se fit dans l'esprit d'Ophélie. Pour avoir elle même rencontrer pareille personnage dans ses années en tant que Ghoule. Avec se qui était dit dans le message il lui paraissait claire maintenant qu'elle avait affaire à des ''chasseurs de sang''


----------------------------------------------------------------------------------------------------


Gekiyaku:
 

_________________



Dernière édition par Gekiyaku le Jeu 7 Nov - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélie Du Rocher

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   Mar 5 Nov - 10:48

Ophélie écouta la détective lui transmettre ses théories, elle retint un sourire en voyant qu'elle était si près de la vérité. Mais elle sourcilla un peut quand celle-ci lui indiqua qu'elle croyait qu’ils étaient deux... D'où tenaient-elle cette information?

Je suis d'accord avec vous, cet homme n'avaient surement pas des envies " très courtoise". Mais pourquoi dites vous qu'ils étaient deux? Vous avez eu accès aux vidéos? Cela donnerait un grand coup de main à votre enquête si ils étaient récupérer rapidement. Et la jeune femme qui à appelée, nous allons pouvoir la rencontrer à quel moment?

Ophélie avait spécifié que l'enquête était encore sous la juridiction de Cozzers, ainsi elle continuerait dans le jours à travailler sur le cas et Ophélie pourrait la contacter pour voir ses avancements.

_________________
“On ne désire pas les choses parce qu’elles sont belles,
mais c’est parce qu’on les désire qu’elles sont belles.”
Baruch Spinoza


Fiche d'Ophélie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekiyaku

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 11/06/2013

MessageSujet: Re: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   Ven 8 Nov - 6:01

La détective n'aimait pas trop l’assertion, comme quoi il lui aurai fallu une vidéo pour déduire quoique se soit sur une scène de crime aussi évidentes.



Et bien il y a le témoignage de notre petite chanceuse elle dit et je site; ''Deux mastodonte en trench-coat battait un clochard en riant comme des débiles frénétiques.'' Les commerce du coins sont tous fermer et hors de porté du parc alors je n'ai pas eu besoins d'une vidéo pour en venir à cette conclusion, mais si on veut enfoncer les portes ouvertes! Il y a aussi le nombre et la nature des coups qui lui ont été porté, par une massues ou une barre de fers. On peut remarquer deux série d'impactes, d'angles et d'aspects distinctifs. Puis, il y a la position du corps, à plat ventre, les bras et les jambes bien écarté et consciencieusement broyés à l'arme contondante.



Julien prenait des notes, profitant qu'Ophélie ai l'aire perdu dans ces pensé pour lancer quelque regard charmeur à l'inspectrice plus pour détourné sont attention. Le mauvais souvenir de la petite ville de Sabha en Libie la hantait encore.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Geliyaku:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les frère Anzio (Ophélie DuRocher) - Grant Park
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Details sur la mort de Durocher Bertin: Att. Traduction déficiente de GOOGLE
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» présentation de Ophélie
» Linkin Park : Live In Texas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Mascarade : La 13e Lame :: Nexus :: Chicago :: East Side-
Sauter vers: